Nathalie Kosciusko-Morizet, députée de la 4e circonscription de l'Essonne et candidate à la primaire de l'UMP pour la mairie de Paris, était l'invité de Pierre Weill dans Tous Politiques, en partenariat avec Le Monde et l'AFP.

Candidate UMP pour les municipales de 2014 à Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet, a dévoilé ses trois priorités si elle était élue: le principe d'un nouveau logement intermédiaire pour les classes moyennes, le bannissement des véhicules diesel de la flotte municipale, un réinvestissement sur la sécurité.

Interrogée sur le nouveau vote prévu pour la présidence de l’UMP, NKM a estimé si certains voulaient renoncer au vote, ils devraient d’abord consulter les militants.

Qui peut dire aujourd’hui quel est le projet de François Hollande pour la France ?

A bientôt un an de présidence pour François Hollande, le cap du président n'est toujours pas clair pour Nathalie Kosciusko-Morizet

Quant à "l'affaire franco-allemande", NKM trouve la polémique absurde et irresponsable pour un grand partis de gouvernement qu'est le PS. Pour l'ancienne porte-parole de la campagne de Nicolas Sarkozy, on ne peut pas chercher dans les autres les causes de nos propres échecs. C’est "fuir nos propres responsabilités au lieu de réformer".

Nathalie Kosciusko-Morizet

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.