jean-christophe cambadélis s’en prend à berlin et invite le ps à sortir de sa bulle
jean-christophe cambadélis s’en prend à berlin et invite le ps à sortir de sa bulle © reuters
**A quelques jours du congrès du Parti socialiste du 5 au 7 juin à Poitiers, le premier secrétaire du PS était l'invité de Marc Fauvelle.**
Le Parti socialiste a demandé dimanche à Moscou de revenir sur sa [liste de 89 personnalités européennes - dont quatre Français](http://www.franceinter.fr/depeche-la-liste-noire-de-vladimir-poutine) - interdites de territoire russe en réponse aux sanctions prises par Bruxelles contre laRussie pour son implication dans le conflit ukrainien. Pour Jean-Christophe Cambadélis, Bruno Le Roux, qui fait partie de ces quatre français, n’est pas visé pour s'éventuels propos sur l’Ukraine, mais parce qu’il a demandé une commission d’enquête sur le financement russe du Front National. Le premier secréataire du PS aimerait d'ailleurs savoir "comment Marine Le Pen réagit à ça". **Jean-Christophe Cambadélis**
### "Le patronat mène une guerilla pour ne pas faire afce à ses responsabilités" Interrogé sur la proposition du Medef dans la négociation AGIRC/ARCCO prévoyant d'imposer une décote jusqu'à 40% à ceux qui partiraient à la retraite avant 65 ans, Jean-Christophe Cambadélis a comdamné la guerilla du patronat contre le dispositif de retraite voté par la gauche. Et plus largement, l'égoîsme de l'organisation patronale qui reuse de participer à l'effort de redressement du pays. **Jean-Christophe Cambadélis**
Jean-Christophe Cambadélis a proposé que le Parti socialiste "travaille à une proposition concrète", défendue par le frondeur Benoît Hamon, sur le burn-out, qui serait "plus solide" qu'un amendement : > Ce que je proposerai à Benoît Hamon s'il en était d'accord, c'est que Parti socialiste travaille à une propositon concrète qui ne soit pas simplement un amendement, mais qui puisse nous permettre en face de cette proposition un mode de financement qui soit supportable par l'ensemble de la société française.
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.