Le cinéaste Pascal Bonitzer, auteur de Rien sur Robert ou Cherchez Hortense, a choisi une eau-forte de Picasso, Minotauromachie, pour sa tension dramatique. Une souvenir de jeunesse qui l’habite encore aujourd’hui.

Minotauromachie, Picasso
Minotauromachie, Picasso © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Georges Meguerditchian

L'oeuvre : La Minotauromachie(1935)

Pablo Picasso (1881-1973)

Cette eau-forte, non datée mais signée Picasso est l’une des trente épreuves du tirage. Entre 1899 et 1972, l’artiste n’a cessé de graver avec différentes techniques. Ces œuvres font partie de La Suite Vollard – du nom du célèbre marchand-éditeur – une série de 100 estampes gravées entre 1930 et 1937. Dans cette image apparaissent tous les personnages qui ont hanté la vie et l’œuvre du peintre et qu’il a développés dans la série : le Minotaure, le père barbu Marie-Thérèse, le cheval de la corrida, les pigeons de Malaga. Cette œuvre fait partie de la donation Louise et Michel Leiris. Ce dernier, écrivain, anthropologue, poète a rencontré et noué des liens d’amitié avec Picasso dans les années vingt. Le peintre a toujours entretenu des relations avec les poètes et écrivains de son temps.

Eau-Forte, grattoir et burin sur papier - 49,5 x 69 cm - Donation Louise et Michel Leiris, 1984

Localisation : Paris, musée national d'Art moderne - Centre Georges Pompidou

Crédit photographique : Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Georges Meguerditchian

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.