Rosemary Standley, chanteuse du groupe Moriarty, regarde Giotto comme un auteur de manga. Elle commente au Louvre le tableau "Saint-François d'Assises recevant les stigmates". Réécoutez son récit à la radio (3') ou regardez l'autre version, en vidéo.

Traits pour Traits, la vidéo (1'30)

Pour profiter de l'expérience, préferez le mode plein écran

L'oeuvre : Saint François d’Assise recevant les stigmates

Giotto di Bondone (vers 1295-1300)

Ce retable provenant vraisemblablement d’une chapelle de l’église San Francesco de Pise (Italie) met en scène quatre épisodes de la vie de Saint François d’Assise. Sur la partie principale, le peintre, formé dans l’atelier de Cimabue, représente Saint François d’Assise en prière sur le Mont Alverne recevant les stigmates du Christ crucifié symbolisé par un séraphin. A la base du tableau (la prédelle) on découvre le songe d’Innocent III, puis le Pape qui approuve les statuts de l’ordre des Franciscains, et enfin Saint François prêchant aux oiseaux. Ainsi, Giotto a renouvelé la peinture florentine en créant des figures vivantes, expressives, humaines rompant avec les figures byzantines sans cesse ressassées, ce qui fit dire à l’historien de l’art André Chastel « les Figures de Giotto sont commandées par les yeux ».

Peinture sur panneau de bois -3,13m x 1,63m - Entrée au Louvre en 1813 ( aile Sully, 1er étage) Exposé particulièrement jusqu’au 15 juillet dans le cadre d’une exposition exceptionnelle consacrée à ce peintre italien. (Bibliothèque de Radio France)

Crédit photographique (C) Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Angèle Dequier

Rosemary Standley chanteuse du groupe Moriarty,et actuellement en duo avec Dom La Nena, autour du projet Birds on a wire

Rosemary Standley et Dom la Néna, sont programmées pour Birds on a wire aux Francofolies de la Rochelle le 16 Juillet aux Francofolies de la Rochelle et le 17 Juillet au Festival de Saintes

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.