La chanteuse d’opéra Sophie Koch est fascinée par la petite danseuse de Degas, petite sculpture que l’on voit au musée d’Orsay, avec son tutu et ses rubans de tissu… alors qu’elle est en bronze. Sophie Koch a également été danseuse au meme âge, elle n’a pas de mal à se glisser dans sa peau.

L'oeuvre :Petite danseuse de 14 ans (entre 1921-1931) Edgar Degas (1834-1917)

Cette statue en bronze patinée est l’une des 150 sculptures (en cire ou en terre) découvertes après la mort de Degas et éditées par Hébrard. Exposée dans une vitrine, en 1881, au Salon Impressionniste, elle fut violemment critiquée car certains y virent une représentation quasi bestiale de la fillette. A l’origine, l’artiste a voulu pousser sa création jusqu’à l’hyperréalisme la coiffant de véritables cheveux et l’habillant d’un tutu en tulle, d’un ruban de satin rose et de chaussons en tissu recouverts de cire. Lorsque le Musée d’Orsay confie à l’atelier de couture du Palais Garnier le soin de refaire le tutu de la danseuse en 1997, Martine Kahane, conservateur à l’Opéra, découvre dans les cahiers de Degas le nom de cette jeune fille. Il s’agit de Marie Van Goethem, la seconde fille d’un couple d’ouvriers belges qui vivent dans IXè arrondissement de Paris. Elève de l’école de danse, et très vite orpheline de père, elle danse, pose chez les peintres et se prostitue sur ordre de sa mère, ce qui lui vaut d’être renvoyée de l’école de danse en 1882. Ce destin tragique a donné lieu à un ballet créé par Patrice Bart, maître de ballet de l’Opéra de Paris en collaboration avec Martine Kahane, et produit à l’Opéra Garnier en 2010.

Statue en bronze avec patine aux diverses colorations, tutu en tulle, ruban de satin rose dans les cheveux, socle en bois. H : 0,98 – L : 35,2 cm – P : 24,5 - Visible au Musée d’Orsay (Paris)

Crédit photographique : RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / René-Gabriel Ojéda

Sophie Koch sera Alcest à l'Opéra de Paris à partir du 12 septembre

Retrouvez Sophie Koch dans la première nouvelle production de la saison 2013-2014, Alceste de Christoph Willibald Gluck, à partir du 12 septembre 2013 au Palais Garnier . Olivier Py signe une nouvelle mise en scène pour cet opéra qui sera dirigé par Marc Minkowski , à la tête du Choeur et de l'Orchestre des Musiciens du Louvre Grenoble. Sophie Koch (Alceste) et Yann Beuron (Admète) interpréteront le couple fidèle que la mort ne parvient pas à séparer.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.