Co-co boy
Co-co boy © radio-france

Géraldine de Margerie nous explique le concept de la troisième oreille : c’est l’oreille musicale la plus pure,celle qui fait fi du bon ou du mauvais goût...Vous savez qu’on a tous une chanson un peu honteuse qu’on adore, comme, par exemple, un vieux tube de La Compagnie Créole. Un morceau qui nous rend dingue, mais qu'on assume pas en public. Et bien grâce à la troisième oreille, ces morceaux nous apparaissent sous un jour nouveau et on les assume au grand jour parce qu’on les a « vraiment » entendus. Cet organe imaginaire nous permet de déceler la grâce de chansons considérées comme ringardes, qui tout d’un coup se mettent à sonner tout à fait différemment. Brusquement, il n’y a plus ni bon, ni mauvais goût, mais juste du plaisir musical affranchi de tout jugement.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.