Géraldine de Margerie évoque la littérature augmentée avec Class’x, une nouvelle collection littéraire proposée par la maison d’édition érotique la Musardine qui réédite des classiques considérés en leur temps comme un peu « olé olé calienté » tels Manon Lescaut de l’Abbé Prevost ou Carmen de Prosper Mérimée « avec des scènes érotiques en plus ».

Manon Lescaut
Manon Lescaut © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.