Cette chanson est parue en 1973, sur l'album "Goats Head Soup" et elle se hisse un mois après la sortie de l'album illico à la première place des charts américains. Et c’est à Keith Richards qu’en reviendrait la paternité.

17 Octobre 1973. Les Stones sont à Bruxelles. Pas de concerts dans l’hexagone : cette année-là, la France est une "no-go zone" pour le groupe. Keith Richards, guitariste et Bobby Keys, saxophoniste sont sous le coup d’un mandat d’arrêt pour des affaire de drogues. Alors les Français partent pour la Belgique en minibus ou en trains, affrétés par RTL. Un pèlerinage vers les Rolling Stones.

En 1973, les Stones continuent d’être souffre et scandales. Donc ils surprennent en commettant un tube avec cette balade sentimentale. Comme disait mon père : “Angie est triste. Lui, il l’aime. Alors qu’est-ce qu’ils attendent ?”

Cela dit, Keith Richards compose la musique et écrit une partie des paroles pendant une cure de désintoxication en Suisse. Dans son autobiographie, il écrit :  “Les gens n’ont aucune idée de ce qu’on ressent quand on est en manque. Ton corps se retourne comme un sac et se fait la guerre à lui-même”.

On a beaucoup spéculé sur l’identité d’Angie. S’agit-il d’Angela Bowie, femme de David ? Ou de David Bowie lui-même ? Keith Richards balaie tout ça en disant que c’est juste un prénom. Comme “ooh Diana”.

Mais ce texte qui dit le renoncement et le regret sincère est aussi une chanson sur le mirage de l’addiction. Angie est une dépendance, dont, il dit, “où que je regarde, je vois ses yeux”.

Dans la voix de Jagger, Angie est une joie et une souffrance. Comme une caresse un peu flippante.

Si Angie est une chanson de guitaristes, par Keith Richards et Mick Taylor. L’autre Mick, Jagger, a l’idée des cordes pour le suspens et le lyrisme. Et la partie de piano est jouée par un grand claviériste anglais qui s’appelait Nicky Hopkins.

Dans une interview que Mick Jagger accorde à France Soir en Septembre 1973, le journaliste demande : “Pour qui chantez-vous ?” Réponse : “Pour les jeunes surtout. Si les vieux viennent, tant pis pour eux”.

Un peu plus de 30 ans plus tard, en 2004, Angela Merkel utilise “Angie” comme hymne de campagne électorale. Les jeunes ont vieilli.

L’album sur lequel “Angie” est publié, c’est “Goats Head Soup”, Il vient d’être ré-édité avec livret magnifique, inédits, live, et versions alternatives. 

Keith Richards en 1973
Keith Richards en 1973 © Getty / Koh Hasebe/Shinko Music
  • Légende du visuel principal: Mick Jagger au micro et Keith Richards à la guitare, lors d'un concert à Londres en 1973 © Getty / Michael Putland
L'équipe
Contact