Il y a 50 ans, à l’automne 1966, sortait "Good Vibrations", morceau qui sera le plus gros tube des Beach Boys. Mais qui sera aussi le dernier.

Les Beach Boys en 1967
Les Beach Boys en 1967 © Getty / Michael Ochs Archives/Getty Images

"Good Vibrations" est un tube comme il y en a peu et il est sorti tout droit de la tête d'un jeune génie de 24 ans, resté en Californie lorsque le reste de son groupe sillonnait le monde en tournée. En enregistrant entre 70 et 90 heures de musique, Brian Wilson utilise toutes les possibilités du studio pour composer un tube, preuve qu’un chef d’œuvre n’est pas forcément écrasant ou intimidant.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.