Et d'abord un regret - "a regret" (en anglais dans le texte) : tandis que les lauréats des 6 dernières années furent successivement russes, norvégiens, allemands, azerbaïdjanais, suédois, danois - quelle richesse hein - et bien tous ont remporté le concours de l'eurovision en hululant dans une seule et même langue : l'anglais. Ça n'était pas le cas au siècle dernier et ça contribue à la théorie suivante : « la chanson d’eurovision, c’est comme les centres commerciaux, t’as beau voyagé, c’est toujours la même ».Cela dit, la manifestation est d’avant – garde : dès 1980, le Luxembourg annonce le réchauffement climatique avec une histoire de pingouin qui fait ses valises pour émigrer vers les rives de la Méditerranée. Les paroles sont signées Pierre Delanoë.

Bernard Guetta candidat à l’Eurovision 2014, les chanteuses de voyelles et « Als het om liefde gaat », c’est à écouter dans cette chronique !> Tout tout tout sur la chose.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.