Alors que Depeche est actuellement en tournée en France, Rebecca Manzoni a choisi de consacrer son 'Tubes & Co' à "Personal Jesus", l'un de leurs morceaux les plus célèbres.

Capture d'écran du clip "Personal Jesus"
Capture d'écran du clip "Personal Jesus"

"Personal Jesus", un « Jésus personnel », donc. On peut se demander ce que Jésus vient faire dans cette histoire. MartinGore, l’auteur de la chanson, explique que ce titre vient d’une expression de Priscilla Presley, la femme d’Elvis. Dans son livre Elvis et moi, Priscilla déclare que vivre avec Elvis, c’était comme vivre avec Jésus à la maison. Avec un Jésus perso.

En fait, "Personal Jesus" met en scène un messie de pacotille. Le genre qui marchandise la religion, qui garantit le salut des âmes pour le prix d’un coup de fil surtaxé. Dave Gahan chante :

Décrochez le combiné et je saurai vous donner satisfaction. Je ferai de vous un croyant.

Le texte détourne pour poursuivre le slogan publicitaire d’une compagnie téléphonique qui disait « Reach out and touch someone » et qui devient alors :

Reach out and touch faith!

En français : « Il suffit de tendre la main pour accéder à la foi. »

S’il y a bien un groupe à l’époque qui peut se permettre d’ironiser sur les rockstars que l’on prend pour des messies, c’est Depeche Mode. Nous sommes en 1990 et ces quatre Anglais sont sans doute les premiers à avoir rempli des stades en étant sur scène, non pas avec des guitares, mais avec des machines et des sons synthétiques.

Si l'on effeuille "Personal Jesus", on découvre que le morceau est comme une marche militaire. Et si l'on a l’esprit tordu, on pourrait même dire que c’est du flamenco... mais avec des pompes de scaphandriers.

En 1990, cela fait 10 ans que Depeche Mode s’est imposé avec une instrumentation synthétique. Avec "Personal Jesus" ça n’est pas la première fois qu’ils font entrer des guitares rock, mais c’est la première fois qu’une guitare fait toute la signature de l’un de leurs morceaux. Sons rock des années 1950, sons synthétiques des années 1980 et sons électroniques des années 1990... c’est ce décor qui permet à Dave Gahan de chanter tout droit, les poings sur les hanches, avec aplomb.

Avec "Personal Jesus", Depeche Mode invente le blues fin de siècle. Une invention consacrée 22 ans plus tard, en 2002, lorsqu’une légende du rock et de la musique country reprend la chanson.

la suite à écouter...

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.