I'm just a poor boy. Nobody loves me.

Queen - Bohemian Rhapsody
Queen - Bohemian Rhapsody © radio-france

Avant la sortie d’une compilation intitulée Queen Forever , ce matin le tube à l’honneur, c’est "Bohemian Rhapsody" du groupe Queen.

Nous sommes en août 75. Le groupe anglais Queen est en studio. Tout le monde est concentré et le chanteur Freddie Mercury ne boit que de l’eau. Pourtant, dans l’histoire du rock "Bohemian Rhapsody" est un mirage, un tube qui défie les lois de la technique, du marketing et de la gravitation.

Dans la réalité, le groupe Queen, c’est 4 musiciens.

Dans "Bohemian Rhapsody", jusqu’à 180 voix sont mélangées le temps de 5 mn et 55 secondes.

Multiplier les prises et les mélanger ensuite pour créer des harmonies vocales impossibles à reproduire sur scène. Fabriquer de l’espace comme sur une scène d’opéra, rien qu’avec le son, telle est l’ambition et la réussite de Freddie et ses amis. Nous en sommes en 1975, et la musique pop vit l’apogée de ce qu’on appelle la culture du studio.

Le studio d’enregistrement utilisé comme un labo où toutes les expérimentations sont possibles.

En ce sens, "Bohemian Rhapsody" est le tube d’un autre temps. Celui d’une industrie du disque où l’argent coulait à flot, où l’on pouvait se permettre de louer un studio six semaines pour enregistrer un seul morceau.

Un grand merci à Natalie Dessay de sa participation complice.

►►►ALLER + LOIN | (ré)écouter Classic avec Dessay sur la page de l'émission

la suite à écouter...

Les liens

le twitter de Rebecca Manzoni

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.