« pop & co » avec Didier Varrod. Ce matin, retour à la découverte avec la sortie depuis quelques jours du premier EP 4 titres de Arkadin qui n’est autre que le grand gagnant de la première édition du radio crochet de France Inter. C’était le 21 juin dernier à l’Olympia. Souvenir !

Extrait de la finale : Proclamation des résultats/15’’

Cinq mois à peine après la finale du radio crochet, nous arrivent donc les premières chansons de Arkadin, comme une idéale mise en bouche d’un album en préparation qui devrait nous arriver au printemps prochain. On y retrouve bien sûr la chanson qui au fil du concours a fait la différence. : Valhalla, titre de R’N’B’ légèrement de guingois, hypnotique, aérien à l’image de son géniteur qui du haut de sa taille, précisément de ses 2 mètres semble ne pas toujours trouver l’assise sur la terre ferme et préférer les mirages sexuelles du paradis héroïque fataisy Valhalla

Extrait de « Valhalla »

Valhalla, c'est l’eden viking au sein même du royaume des dieux dans la mythologie nordique. Une forteresse si haute qu’on ne peut en deviner le sommet. Là encore Charles Arkadin a le sens précis de la métaphore. Valhalla a déjà inspiré une palanquée de groupes de métal. Avec ArkAdin, Valhalla c’est de la variété qui déraille, c’est Christophe le beau bizarre qui détourne Beyoncé des paradis perdus. Avant la musique, Charles ArkAdin faisait du cinéma. Avec Valhalla et son clip ravageur et troublant, on retrouve les deux passions du chanteur. La vie et le désir comme une série de raccourci clavier. Mais du clip à la réalité, il y a plus qu’une sauvegarde de débuts prometteurs. La preuve, ArkAdin, amoureux invétéré cherche encore son style à travers ses désirs amoureux et prouve qu’il est un vrai auteur

Extrait de « La pluie la nuit »

Produit par le tandem de producteurs français Twinsmatic, déjà pourvoyeur de sons pour le rappeur Booba, on peut se poser la question légitime : arkAdin est il Inter compatible ? La réponse est Oui, si l’on considère que la pop française d’aujourd’hui définit son avenir entre le poids originel des textures électroniques et le choc des mots qui font métaphores

Extrait de « Danse moi »

Dans la lignée du grand mouvement de décomplexion que sollicite le succès de Christine & the Queens, ArkAdin, grand bizarre fait de la musique d’aujourd’hui. Libre, détachée et écartelée. De la pop hybride, schizophrène, désenchantée pour enchanter tous les enfants des machines

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.