Michael Jackson, un bouteille vide, un nœud pap’ trop grand et le tirage du loto. Voici "Don’t stop till you get enough".

Don't stop till you get enough, un titre que l’on pourrait traduire par : « continue, tant que tu n’es pas rassasié », un principe que Michael a appliqué toute sa vie.

Don’t stop till you get enough ouvre l’album Off the Wall (1979), et lance la conquête planétaire du jeune Jackson, 21 ans, comme chanteur et danseur en solo.

Le début de cette chanson résume aussi la personnalité de ce garçon : on a beau n'être jamais rassasié de gloire, ça n’empêche pas de faire son timide.

Les coulisses du studio de la famille Jackson, les cuivres et les cordes du producteur Quincy Jones, c’est à écouter dans cette chronique !

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.