L'exploration de l'Iliade et l'Odyssée par Sylvain Tesson

Il n'y a rien de plus naturel à l'homme que de tuer

Cette phrase glaçante comme le sanglot d'un dieu tombant du haut de l'Olympe est de Simone Veil. La philosophe appelait l'Iliade, "le poème de la force"

On aurait certes pu lui rétorquer que d'autres thème le traversent :

  • La compassion
  • La douceur
  • L'amitié
  • La nostalgie
  • La loyauté
  • L'amour

Mais Simone Veil écrivit son essai sur l'Iliade dans les années 39/40, en plein invasion nazi et le fracas des bottes sur les pistes d'Europe, électrisait d'effroi toutes lectures.

Le sentiment de Simone Veil nous révèle en tout cas une certitude que n'aurait pas désavoué Homère :

La guerre est la grande affaire de l'homme

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.