Pour Paul Valéry, toute politique implique une idée de l’homme, donc une représentation du monde. L'Unesco, par exemple, institution née juste après sa mort en 1945, mais portée par lui, symbolisait cette dynamique de transformation des choses et des hommes, face à la survenue de faits nouveaux et imprévisibles.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.