Régis Debray évoque le poète Valéry, enfant du bassin méditerranéen, et effectue naturellement un parallèle avec un autre poète né à Sète, le chanteur Georges Brassens. Quelques repères, quelques traces traversent cette chronique, comme le Centre Universitaire Méditerranéen, dont Valéry fut le premier administrateur.

Le cimetière marin de Sète
Le cimetière marin de Sète © Getty / Catherine Bibollet

Paul Valéry resta toujours profondément attaché aux décors de son enfance sétoise. Georges Brassens, né à Sète comme lui, est enterré aussi dans un cimetière de la ville. 

Dans sa Supplique pour être enterré sur la plage de Sète, Georges Brassens chante son dernier souhait de reposer auprès de Paul Valéry. 

Déférence gardée envers Paul Valéry  
Moi l'humble troubadour sur lui je renchéris  
Le bon maître me le pardonne  
Et qu'au moins si ses vers valent mieux que les miens  
Mon cimetière soit plus marin que le sien  
Et n'en déplaise aux autochtones.

Si Paul Valéry repose au cimetière marin, Brassens, lui, est inhumé dans le caveau familial du cimetière du Py, juste au-dessus de l’étang de Thau.

Une biographie 

Benoît Peeters a écrit une biographie de Paul Valéry intitulé Valéry. Tenter de vivre, parue aux éditions Flammarion en 2014. L'auteur explique que, si Paul Valéry fut le premier administrateur du C.U.M., Centre Universitaire Méditerranéen, installé dans un joli palais rouge et blanc sur la Promenade des Anglais à Nice, il se révèle pourtant bien différent de cette figure figée dans la postérité :

Derrière l’académicien aux éternelles moustaches se cache un penseur qui, toute sa vie, de silences en éclats, s’est débattu avec son désir de littérature.

Successeur de Paul Valéry, l’académicien Émile Henriot (1889-1961) dira que le C.U.M. est « l'équivalent méditerranéen d'un petit Collège de France ». Le centre est jusqu'en 1965 un espace intellectuel et culturel, puis sert ensuite d'espace pour la nouvelle université niçoise, avant de redevenir, aujourd'hui, un centre d'échanges et d'expression.

L'équipe
(ré)écouter Un été avec Paul Valéry Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.