Paul Valéry publie en 1936, « Degas Danse Dessin » regroupant vingt années de réflexions diverses sur son amitié avec le peintre Edgar Degas ; un régal de philosophie, d'intelligence, d'esthétisme littéraire et de poésie. Celui que Degas appelait « l’Ange » nous semble plus proche et son œuvre aussi.

Femme au Bain, huile sur toile réalisée par Edgar Degas en 1895
Femme au Bain, huile sur toile réalisée par Edgar Degas en 1895 © AFP / Aglileo Collection / Aurimages

C’est en 1896, à vingt-quatre ans, que Paul Valéry rencontra pour la première fois Edgar Degas, soixante-et-un ans, dans son atelier rue Victor Massé. Son ami Eugène Rouart, le fils d’Henri Rouart, grand collectionneur d’art, fit les présentations. 

Paul Valéry, à propos d'Edgar Degas :

il n’enjolive pas ni n’ajoute, il abrège.

Une amitié de vingt années allait naître, portant les deux artistes et les enrichissant de leur réflexion partagée, faisant naître un livre somptueux, grâce à l'éditeur Ambroise Vollard, célèbre marchand de l'impressionnisme, mais aussi éditeur de livres d'artistes, qui accompagna le texte de nombreuses reproductions de Degas, choisies dans sa propre collection.

Une exposition

Au cours de la saison 2016/2017 du musée d'Orsay, s'est tenue une exposition, baptisée Degas, Danse, Dessin, du même titre que le livre de Paul Valéry publié en 1936 aux éditions Vollard. 

France Inter fut partenaire de cette importante manifestation qui célébrait, en 2017, le centenaire de la mort de l'artiste Edgar Degas.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.