Ce matin, Sylvain Tesson aimerait insister sur cette certitude qu’avait Rimbaud de sa vocation de poète, dès son enfance ! Appelons cela, la conviction de soi-même !

Arthur Rimbaud
Arthur Rimbaud © Getty / Hulton Archive

Dans les années 1860, à Charleville, les écoliers de la classe de seconde grattent à la table de bois pour la dissertation de français. Dans un latin presque parfait. Rimbaud compose des vers. Il s'imagine déambulant dans la chaude campagne. Déjà, il tisse quelques-uns des thèmes de ses futurs poèmes.

Parmi eux, la randonnée sportive, la nature maternelle, la chaleur des siestes après l'effort….

« Cependant, étendant mon corps fatigué par de longues errances,

Je m'allongeais sur la rive verdoyante d'une rivière,

Alangui par son murmure apaisant. »

Le poème "Ma bohème" semble presque là, en train de dorer dans le four

Et puis soudain, dans la dissertation, Apollon apparaît au jeune vagabond. Il lui dit ; « Tu seras poète ». C'est la première des prémonitions de Rimbaud. 

Plus tard, dans une lettre au poète Paul Démuny, Arthur forge sa théorie du voyant : 

Je dis qu'il faut être voyant, se faire un voyant

Mais sur le pupitre de dissertation, près de sept ans auparavant, il avait déjà vu qu'il serait un voyant. Un cerveau d'enfant capable d'enfiler des milliers de vers latins, sait ce qu'il vaut, sait ce qu'il veut et sait qu'il y a en lui quelque chose qui n'est pas lui, mais qui est plus précieux que lui.

Je lance ici un appel aux mères de famille qui ont pour leur fils des tendresses admirables. Combien de fois ai-je entendu une amie s'écrier : « Mon fils, c'est un génie. Je ne dis pas cela parce que je suis la mère… » 

Qu'elle écrive à la station si l'enfant a composé un vers aussi beau que : 

J'irai loin, bien loin, comme un bohémien par la nature, heureux comme avec une femme… 

Et je promets en mon nom de leur adresser un exemplaire des poèmes de Rimbaud. Je leur souhaite de n'avoir pas un enfant si prédisposé, car cette chose qu'on appelle un peu rapidement, le génie, conduit certains poètes au pied de la croix, sur l'échafaud, sur les pistes d'une Afrique de feu ou devant la bouche du pistolet tenu par la main même qui vient de lâcher la plume. 

Nous tenons là une autre dimension de la définition du génie. La conscience du secret en soi-même contenu, le « connais-toi toi-même » de Socrate est d'abord un « devine-toi toi-même », « tu dois devenir celui que tu es » dit gaiement Nietzsche. En 1882, Rimbaud était dans Arthur. Ils étaient les seuls à savoir. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.