Avec son ouvrage "Covid, le bal masqué", le professeur de santé publique Antoine Flahault propose un état des lieux planétaire de l’épidémie. Il analyse les différentes stratégies choisies par les États du globe, et plaide pour des mesures plus radicales inspirées des politiques dites "zéro Covid" asiatiques.

Alors que le virus circule toujours à un niveau élevé dans les pays du sud de l’Europe, ceux situés au Nord sont dans une phase de décrue épidémique, actuellement en confinement strict. De quoi tenter ce second groupe de pays d’adopter une stratégie « zéro Covid » sur le modèle des États de l’Asie et du Pacifique : dans ce cas, une fermeture des frontières avec le reste de l'UE semble inévitable et ravive la question du certificat vaccinal.

Un modèle qui pourtant ne peut fonctionner que dans des territoires ou la circulation du virus est très faible. Ce qui n'est pas le cas de la France pour le moment, où le gouvernement a placé la semaine dernière 20 départements sous haute surveillance. Dès lors, quelle stratégie adopter en France ? Un confinement strict comme l’ont choisi nos voisins du Nord nous permettrait-il de diminuer l’épidémie ? De qui pourrait-on s’inspirer ? 

Avec nous pour en parler 

Antoin Flahault est professeur de santé publique à l'université de Genève et directeur de l'Institut de santé globale. Il est auteur de Covid, le bal masqué : qui a mené la danse ? Le récit et les leçons d'une crise planétaire publié en février 2021 aux éditions Dunod. 

Le Bruit du monde est en Birmanie, où la jeunesse se mobilise contre les militaires

Myat Su Lwin est une artiste visuelle de 33 ans. Elle a vécu le coup d’état de son pays depuis un centre de quarantaine contre le Covid, à son retour d’un séjour en France. « Le 1er février, quand je me suis réveillée pour regarder mon téléphone, il n’y avait pas d’internet, puis j’ai voulu appeler ma famille mais les lignes téléphoniques étaient coupées. Alors j’ai su, j’ai juste su, j’ai pensé “c’est arrivé”. Au début, j’ai pensé “o I so gone”. O I so gone signifie que c’est sans espoir. Comment les gens allaient-ils réagir ? Allait-on revenir à un régime militaire comme en 1988 par exemple ? »

Un portrait signé Juliette Verlin. 

Également au programme de cette émission

  • Sous les radars , par Amélie Perrier    
  • L'Amérique d'après Trump, par Loïg Loury

Cette semaine, l'ambitieux plan de relance de 1900 milliards de dollars de Joe Biden  arrive au Sénat, après avoir été voté par la Chambre des Représentants.

  • Le monde d'après, l'édito de Jean-Marc Four

Programmation musicale 

VAGABON - Reason to believe

MOBY - Natural blues

Les invités
  • Antoine FlahaultEpidémiologiste, professeur de santé publique à la faculté de Genève
Programmation musicale
Les références
L'équipe