Au menu, ce soir, Macron en Nouvelle-Calédonie trente ans après le drame d’Ouvéa et six mois avant le référendum sur l’indépendance ; qu’attend-t-on de sa visite ? Sébastien Francis nous emmène à Bangalore, la nouvelle Sillicon Valley indienne. Ce mercredi, Eva Bettan s’intéresse au film « Les anges portent du blanc ».

Emmanuel Macron est attendu jeudi en Nouvelle-Calédonie alors que le territoire commémore le 30ème anniversaire des dramatiques événements d’Ouvéa.
Emmanuel Macron est attendu jeudi en Nouvelle-Calédonie alors que le territoire commémore le 30ème anniversaire des dramatiques événements d’Ouvéa. © AFP / Theo Rouby

A six mois du référendum pour l’autodétermination, Emmanuel Macron est en Nouvelle-Calédonie.

Du jeudi 3 au samedi 5 mai, le chef de l’Etat sera en Nouvelle-Calédonie. C’est la première fois qu’Emmanuel Macron s’y rend. Cette visite intervient en pleine commémoration du trentième anniversaire du drame d’Ouvéa et tout juste six mois avant le référendum d’autodétermination, le 4 novembre prochain. 

C’est une visite qui est riche en symboles. Parmi eux, la remise de l’acte de possession de l’île par la France ratifié en 1853. Emmanuel Macron remettra ce document au gouvernement calédonien. C’est le signe, explique l’Elysée, que pour les Calédoniens l’heure de choisir leur destin est venue. 

Les non-indépendantistes sont critiques à l’égard de ce geste, tandis que les indépendantistes expliquent qu’ils écouteront avec attention les paroles que prononcera le président de la république. 

Que va dire Emmanuel Macron ? Qu’attend-t-on de lui ? Comment s’annonce ce référendum ? Si la Nouvelle-Calédonie devient indépendante, que va-t-il se passer ? 

On en parle avec Sarah Mohamed-Gaillard, maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’institut national des langues et civilisations orientales (l’INALCO) et spécialiste de l’Océanie et de la politique de la France dans le Pacifique du Sud. 

Sébastien Francis nous emmène à Bangalore, en Inde 

Bangalore, c’est l’une des villes les plus modernes de l’Inde. C’est la Silicon Valley du sous-continent. Cette ville de onze millions d’habitants a connu une croissance phénoménale pendant les deux dernières décennies, notamment grâce à l’explosion des nouvelles technologies. Sa population a ainsi triplé en trente ans. Et cela commence à poser des problèmes d’alimentation d’eau puisque Bangalore n’a pas de rivière à proximité. 

Eva Bettan revient dans l’Actu en série sur les films chinois à Cannes et sur le long-métrage « Les anges portent du blanc » 

Les anges portent du blanc – On aurait tort de passer à côté de ce long métrage chinois, « Les anges portent du blanc » de Vivian Qu. C’est un film qui relate l’histoire de deux fillettes violentées dans une indifférence saisissante.

Les films chinois de Cannes – En compétition notamment, à Cannes, Jia Zhang Khé avec « Ash is purest white » et Wang Bing avec « Les âmes mortes ».

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.