Après que trente-trois soldats turcs aient trouvé la mort dans la région d'Idlib, Recep Tayyip Erdogan a répondu par une offensive aérienne en Syrie, dimanche. Il a également annoncé la ré-ouverture de la frontière turco-européenne, permettant le passage des réfugiés syriens. Analyse avec le politologue Ahmet Insel.

Syrie : que veut le président Erdogan ? Recep Tayyip Erdogan à Ankara, Turquie, le 02 mars 2020.
Syrie : que veut le président Erdogan ? Recep Tayyip Erdogan à Ankara, Turquie, le 02 mars 2020. © AFP / TURKISH PRESIDENCY / MURAT CETIN / ANADOLU AGENCY

Ankara aura finalement mis sa menace à exécution. Suite à de lourdes pertes au sein de l'armée turque dans les combats qui l'opposent au régime syrien, dans la région d'Idlib, le président Erdogan a riposté par une salve de frappes aériennes. Deux avions syriens ont été abattus, et 19 soldats tués.

L'opération « Bouclier de printemps », au-delà de sa dimension punitive revendiquée, a pour objectif de récupérer le dernier bastion rebelle, en passe de tomber aux mains des forces gouvernementales syriennes. 

La Turquie a par ailleurs annoncé la réouverture de sa frontière occidentale, autorisant le passage du million de déplacés de la région d'Idlib, massés dans des camps pour fuir la violence des combats. Un moyen de mettre l'Union Européenne sous pression, en représailles de son manque de soutien aux Turcs dans ce conflit. 

Le président turc devrait rencontrer son homologue russe, jeudi 5 mars. 

Il maintient vouloir éviter toute confrontation avec Vladimir Poutine qui s'est rangé, lui, aux côtés de Bachar al-Assad dans le conflit syrien, mais s'est trouvé embarrassé par l'escalade des violences sur le terrain. 

Le conflit en Syrie, qui s'enlise depuis neuf ans, prend des allures de situation inextricable à Idlib, alors que les intérêts russes, turcs et islamistes y rentrent en collision. En froid avec la Russie et délaissé par les Européens, comment Erdogan compte-t-il tirer son épingle du jeu ? 

Avec nous pour en parler

Ahmet Insel est politologue, spécialiste de la Turquie. Il est l'auteur de La nouvelle Turquie d'Erdogan : du rêve démocratique à la dérive autoritaire (2017, La Découverte). 

Le bruit du monde est au Sénégal

Où l'on se prépare à la disparition du franc CFA... Un reportage de William de Lesseux

Le Franc CFA, la monnaie des anciennes colonies françaises en Afrique, va bientôt disparaître après soixante-quinze ans d'existence. Cette devise controversée laisse donc sa place à l’ECO, qui sera mis en circulation cette année dans les huit pays de l’union monétaire de l’Afrique de l’Ouest.

Cette nouvelle était attendue depuis longtemps dans la région, car la France sera absente des organes de décision et d’émission de la nouvelle monnaie. Le taux d’échange avec l’euro restera fixe. Mais à Dakar, sur les bancs de l'université, les Sénégalais sont dubitatifs...

Le monde selon Trump : saison 4

Par Grégory Phillips

En cette veille de Super Tuesday, la Californie se prépare comme 14 Etats américains à se prononcer, dans cette élection primaire qui à terme doit désigner qui affrontera Donald Trump en novembre. 

On prendra la température à San Francisco avant ce scrutin à enjeu, alors que Pete Buttigieg vient de déclarer forfait et que Michael Bloomberg rentre, lui, dans la course...

Programmation musicale

  • Black Pumas - Confines
  • Eric Clapton - Knocking on Heaven's Door
Les invités
  • Ahmet InselPolitologue, chroniqueur dans le quotidien Cumhuriy et auteur de La nouvelle Turquie d'Erdogan : du rêve démocratique à la dérive autoritaire (2017 La découverte)
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.