Au menu ce soir : Retour en Arabie Saoudite, sur les « réformes » du prince héritier Mohammed ben Salmane… Au Pérou, second pays d’Amérique du Sud, après la Bolivie, à compter le plus grand nombre de femmes violées… Au Québec, où la main d’œuvre nécessaire se fait rare dans des entreprises pourtant florissantes.

Arabie Saoudite : Après le grand projet de développement d’une zone économique (NEOM), l’autorisation aux femmes de conduire, le prince saoudien entend détruire l’extrémisme très prochainement. Pour en parler ce soir, David Rigoulet-Roze, chercheur rattaché à l'Institut français d'analyse stratégique (IFAS) et auteur de l'ouvrage "Géopolitique de l'Arabie saoudite". (En direct de France-Bleu Normandie). 

Sous les radars. Virginie Pironon nous plonge au Pérou où, les vingt-trois miss finalistes profitent d’un direct pour dénoncer les violences faites aux femmes. 70% des femmes péruviennes sont victimes de harcèlement… En Chine, qui, après la fin de la politique de l’enfant, a vu sa population augmenter très sensiblement depuis janvier… En Russie où, à l’occasion du centenaire de la révolution russe, « le Courrier de Russie » met en ligne les chansons les plus populaires parmi les révolutionnaires de 1917. 

Le reportage au Canada, ce soir, signé Pascale Guéricolas. Nous sommes au Québec qui, depuis des années, souffre cruellement d’un manque de main d’œuvre en dépit d’une économie rayonnante et un taux de chômage très faible. Beaucoup d’entreprises retardent leurs projets de croissance car elles peinent à recruter des ouvriers qualifiés pour rentabiliser leurs investissements.

L’actu en série. Claude Guibal vous propose le portrait de Desmond Tutu qui a marqué l'histoire de l’Afrique du sud de l'apartheid. Avec Mandela, il est le symbole de ces années de lutte avec ses messages de non-violence et de coexistence. Son engagement pacifiste lui vaut le prix Nobel de la paix en 1984, puis la présidence de la commission de la vérité et de la réconciliation, véritable base historique de la réconciliation sud-africaine.

Les rendez-vous économie. Delphine Simon discerne le vrai du faux de l’Europe. La garantie ponctualité, à 25%, de la SNCF dans le cas d’un retard de plus d’une demi-heure. La SNCF va-t-elle plus loin par rapport à ce que prévoit le droit européen ? La SNCF plus généreuse ? Les trains français sont-ils souvent en retard ?  

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.