Le TPP (accord de libre-échange transpacifique ) vise à libéraliser le commerce et les investissements entre douze Etats du Pacifique : les Etats-Unis , le Canada , le Mexique , le Pérou , le Chili , la Nouvelle-Zélande , l'Australie , la Malaisie , Singapour , leBrunei , le Viêt Nam et le Japon . Douze Etats, qui regroupent 800 millions de personnes et représentent 40% de l'économie mondiale. Seule la Chine ne pas partie de l'accord .Un accord de principe a été scellé le 5 octobre dernier par les douze ministres des finances réunis à Atlanta, après cinq jours de pourparlers.Le projet avait été lancé en 2003 par la Nouvelle-Zélande, Singapour et le Chili. Il suscite l'intérêt des Etats-Unis en 2008, date à laquelle les discussions débutent véritablement . Si le projet est validé, la plus grande zone de libre-échange au monde verra le jour. Mais avant cela, il doit encore être signé et ratifié par les différents Parlements des Etats. Le traité doit être ratifié aujourd'hui par les douze pays partenaires en Nouvelle-Zélande. La suppression des droits de douanes , les normes environnementales , le droit du travail ainsi que le transfert des données et échanges de services sont plus particulièrement concernés par ce projet. Un projet dont les promoteurs attendent des avantages (croissance économique, présence en Asie des Etats-Unis, développement de certains pays, pays acteurs du marché mondial) alors que les opposants en soulignent les inconvénients (déséquilibre économique, mauvaise répartition des richesses, investissements coûteux et influence sur la politique).Des inconvénients qui inquiètent déjà dans certains pays signataires, comme en Malaisie par exemple, où des milliers de personnes ont manifesté contre le TTP à Kuala-Lumpur le 23 janvier.Pour parler des enjeux et des conséquences de cet accord de libre-échange transpacifique, Nicolas Demorand reçoit Claude Meyer , conseiller au Centre-Asie de l'IFRI et professeur d'économie internationale à PSIA - Sciences Po.

Manifestation contre le TTP au Pérou en janvier 2016
Manifestation contre le TTP au Pérou en janvier 2016 © MaxPPP / Ernesto Arias
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.