Les caucus de l'Iowa ont eu lieu hier. Cette curiosité du système politique américain, où le candidat démocrate est désigné en public, est le coup d'envoi de la primaire... Et pour l'instant, c'est un complet imbroglio. Analyse avec Célia Belin, autrice de « Des démocrates en Amérique : l’heure du choix face à Trump »

Etats-Unis : Les démocrates à l'heure du choix, avec Célia Belin.
Etats-Unis : Les démocrates à l'heure du choix, avec Célia Belin. © AFP / ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Les caucus de l'Iowa viendraient-ils de « signer leur arrêt de mort », comme le prédit l'analyste politique David Yepsen ? En tout cas, cette première étape traditionnelle des primaires démocrates a pris cette fois-ci des allures de fiasco. Suite à ce qui a été qualifié de « problème technique », les résultats de l'élection n'ont pas pu être rendus publics en temps et en heure. 

Cela n'a pas empêché plusieurs candidats de se clamer victorieux, y compris Bernie Sanders, qui revendique 40% des voix...Mauvais présage pour un début de primaires, alors que celles-ci devraient s'étendre jusqu'au mois de juin. 

Les caucus de l'Iowa sont, certes, connus pour une organisation un peu chaotique -OVNIs de la politique américaine, ils consistent à désigner un candidat sans urnes ni isoloirs. Dans l'une des 1600 salles mises à disposition sur le territoire de cet Etat rural, les sympathisants se regroupent physiquement autour de leur favori. 

Tout candidat recueillant moins de 15% de soutiens est éliminé, et les sympathisants peuvent reporter leur voix sur ceux qui restent dans la course, jusqu'à désignation d'un vainqueur.

Le président Trump, qui a remporté sans peine le caucus républicain de l'Iowa, et dont l'acquittement à son procès d'impeachment n'est plus qu'une question d'heures, n'a pas manqué d'ironiser sur cet échec du camp adverse...

Avec nous pour en parler

Célia Belin est politologue, spécialiste de l'Amérique du Nord, et chercheuse invitée à la Brookings Institution (Washington). Elle est l'autrice de l'ouvrage Des démocrates en Amérique : l'heure du choix face à Trump (Fayard, 2020).

Le bruit du monde est au Bénin

où les traditions vaudous sont réhabilitées. Un reportage de Delphine Bousquet.

Au Bénin, le 10 janvier, c’était la fête du vaudou, un jour férié où les adeptes des cultes traditionnels célèbrent leurs divinités. Un moment unique au monde dans ce pays où le vaudou est une religion, la première avant l’apparition du christianisme et de l’Islam. 

A Porto-Novo, la capitale, la majorité des places publiques sont en fait des places vaudou appartenant à des familles béninoises. On y trouve des divinités, des arbres sacrés. Faute de moyens, ces espaces ont longtemps été délaissés ; mais depuis 2015, grâce à la volonté d’un centre culturel local, huit sites ont été rénovés.

Programmation musicale

Brittany Howard - Georgia

Simon & Garfunkel - The Sound of Silence

Les invités
  • Celia BelinChercheure invitée à la Brookings Institution
Programmation musicale
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.