Au sommet du conseil de coopération du Golfe...

... Hollande y sera. Hollande y est !

Lundi 4 Mai, aujourd'hui donc, François Hollande est invité à la table de coopération de ceux qu'on appelle les pays du Golfe, c'est à dire les six pétromonarchie arabes et musulmanes du golfe arabique : l'Arabie Saoudite, le Koweit, le Bahreïn, l'Oman, les Emirats arabes unis et le Qatar.Ces six pays se réunissent en général deux fois par an et ce depuis la fin de la révolution islamique en Iran (1979), afin d'assurer et de travailler à la stabilité de la région... Région notamment en proie à la montée en puissance de l'Iran chiite, à la menace jihadiste, et à la guerre au Yemen.

La venue d'Hollande marque un temps fort dans les relations diplomatiques entre Paris et la région du golfe; en effet, c'est la première fois qu'un dirigeant occidental participe à ce Conseil.

Le président François Hollande à Doha après la signature du contrat de vente de 24 avions Rafale
Le président François Hollande à Doha après la signature du contrat de vente de 24 avions Rafale © Reuters

Alors que la souveraineté saoudienne se renouvelle, laissant bel et bien derrière elle le monarque Abdhallah, place à la nouvelle génération, et donc à une nouvelle ligne politique. Tout ces mouvemements reflètent de nouvelles positions, de nouvelles ambitions dans la région du Golfe, qui se notent dans des nouveaux rapprochements. Rapprochements constatés à travers la vente de 24 avions Rafale (Dassault) à Doha, la capitale du Qatar, une opération que la France entend utiliser comme un tremplin pour d'autres actions.

Où en sont les pays du golfe, quelle ligne tentent-ils de mener ?Nicolas Demorand reçoit pour en parler Fatiha Dazi-Heni , spécialiste des monarchies du Golfe, rattachée à l’IEP de Lille.

Le news du jour, Sébastien Laugénie

5 min

UN JOUR DANS LE MONDE - News du jour Israel

Une nouvelle manifestation a dégénéré hier dans le centre de Tel Aviv. Des juifs d'origine éthiopienne contre le racisme de la police israélienne.

D'où vient cette communauté de juifs d'origine éthiopienne?

L'histoire desFallachs Muras comme on les appelle aujourd'hui reste encore très mystérieuse.

Plusieurs hypothèses sont évoquées. Ils seraient les descendants des enfants issus du mariage de la reine de Saba avec le fils du roi Salomon, il y a 3000 ans. Ils seraient une des tribus perdues d'Israël ou bien encore les descendants de combattants ayant fait un bout de chemin avec Moïse. Pendant longtemps, leur judaïté était contestée par le grand rabbinat d'Israël.

Et ce n'est que dans les années 80 que l'Etat hébreu a décidé de les faire venir en masse, avec des ponts aériens organisés en 1984 et 1991. Des dizaines de milliers de fallachas sont ainsi arrivés de leur pays en proie à la guerre et à la famine.

Ils sont aujourd'hui 135.000. Dont plus de 50.000 nés en Israël.

Le journal de la présidentielle américaine - Frédéric Carbonne

6 min

UN JOUR DANS LE MONDE - CAMPAGNE US

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.