Ce soir, l'émission est présentée par Mickaël Thébault.

Situé dans le sud de la péninsule arabique , le Yémen est plongé dans une guerre qui s'enlise depuis le 26 mars 2015, et les premiers bombardements de l'Arabie Saoudite et de ses alliés suite à la rébellion houthie . Retour sur cetteguerre civile, devenue une guerre régionale à forte connotation confessionnelle .

Le Yémen, historiquement divisé entre le Nord et le Sud, ne s'est unifié qu'en 1990, avec la création de la République du Yémen. Depuis l'unification, le président Ali Abdallah Saleh , qui était au pouvoir dans le Nord depuis 1978, a su se maintenir à la présidence du pays en jouant de la corruption, et des diverses rivalités yéménites. En 2011, suite au Printemps Arabe , Ali Abdallah Saleh est poussé à la démission et un processus de transition démocratique est mis en place. Abd Rabbo Mansour Hadi devient président . Pour autant, la tranquilité au Yémen n'est pas assurée et une profonde division au sein de la population et groupes militaro-religieux perdure .

C'est dans ce contexte qu'une guerre civile a éclaté et que les milices houthistes ont pris le contrôle de Sanaa forçant le président Abd Rabbo Mansour Hadi à quitter la capitale pour Aden, au sud du pays, puis pour l'Arabie Saoudite. Depuis, l'Arabie Saoudite et ses alliés tentent de travailler sur un projet à long terme pour larésolution de cette crise .

Un an après l'intervention militaire de l'Arabie Saoudite au Yémen , l'envoyé spécial de l'ONU, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, a annoncé le 23 mars dernier que "les rebelles houthistes avaient accepté la résolution 2216 du Conseil de Sécurité de l'ONU, stipulant l'arrêt des hostilités et le retour du gouvernement légitime ". Cette annonce intervient au moment ducessez-le-feu prévu entre les belligérants à partir du 10 avril en prévision de pourparlers de paix qui se dérouleront le 18 avril au Koweït .

Que penser de cette annonce de l'ONU et quelle est la situation du pays , qui est plongé dans le chaos depuis plus d'un an, et dont personne ne parle ?

Pour revenir sur le conflit au Yémen, les invités de Mickaël Thébault sont Mégo Terzian, président de MSF et Sadek Al Saar, ancien diplomate yéménite et président de l'association "Salam for Yemen".

Yémen
Yémen © MaxPPP / ©maxppp

Les liens

Salam for Yemen

Médecins sans frontières

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.