Le puissant général Qassem Soleimani a été assassiné en Irak, vendredi, dans une opération orchestrée par le gouvernement américain. Alors que les responsables iraniens ont promis de le venger, la crainte d'une véritable escalade diplomatique se fait jour. Analyse avec Bernard Hourcade, géographe spécialiste de l'Iran

Trump – Khamenei : les dangers de l’escalade
Trump – Khamenei : les dangers de l’escalade © AFP / SAUL LOEB

Le 3 janvier dernier, une attaque par drone de l’armée américaine visait un convoi de la Mobilisation Populaire, groupe de miliciens chiites. Une opération de représailles, alors que ces derniers étaient accusés d’avoir mené des offensives contre les forces américaines. 

Parmi les victimes, le général Qassem Soleimani, figure emblématique de la Révolution Iranienne et chef militaire respecté dans le pays. L'annonce de son décès a provoqué une onde de deuil et de colère en Iran, et les funérailles nationales ont été célébrées par une marée humaine, dans la capitale. 

Cette opération fait suite à des mois d'incidents entre Washington et Téhéran. Mais avec ce coup de force, la stratégie américaine s'éloigne de la guerre diplomatique larvée, et l'on peut craindre l'escalade vers un conflit ouvert entre les deux pays. Car de leur côté, les autorités iraniennes ont fait savoir leur volonté de « vengeance », dans les mots du guide suprême, Ali Khamenei - et la riposte sera vraisemblablement militaire. Une position qui a trouvé écho chez les alliés libanais de l'Iran, le Hezbollah.

Face aux tensions qui augmentent - Donald Trump annonçait aujourd'hui vouloir empêcher manu militari l'Iran d'obtenir l'arme nucléaire -, les nations européennes, dont la France, appellent au calme et à la « désescalade ». Car cette crise pose la question de la présence américaine en Irak, où les Etats-Unis jouent un rôle central dans la lutte contre le djihadisme armé...

Jusqu'où peut aller le bras de fer diplomatique, suite à cette attaque hautement symbolique ? 

Avec nous pour en parler

Bernard Hourcade est un géographe spécialiste de l'Iran, directeur de recherche émérite au CNRS et auteur de nombreux ouvrages à ce sujet, dont Géopolitique de l'Iran (Armand Colin, 2010).

Un jour dans le monde

nous emmène à Plagbo, en Côte d'Ivoire. Un reportage d'Amandine Réaux

Dans le nord du pays, les effets du réchauffement climatique se font fortement ressentir - et la sécheresse cause du tort aux agriculteurs. Alors pour répondre à cette problématique, une ONG a décidé de replanter des arbres : une initiative dont trois villages ont déjà pu bénéficier. 

L'objectif est aussi de participer à la préservation des forêts sacrées ivoiriennes, lieux cruciaux de la culture animiste - sept ans durant, les hommes y apprennent la chasse, le vivre-ensemble... Or, en un demi-siècle, le pays a perdu 90% de ses forêts primaires.

Le Monde selon Trump, saison 3

Par Grégory Philipps

Alors que le procès Weinstein s'ouvre aujourd'hui, il sera question de ce que le mouvement #MeToo a pu changer dans les sphères politiques américaines.

Programmation musicale

Celeste - She's my Sunshine

Rodriguez - Sugar Man

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.