Depuis que l'Europe est frappée par la crise, la Grèce, l'Italie, l'Espagne et le Portugal, font figure de boucs émissaires. Au nord, les pays riches, au sud, les pauvres donc, avec un chômage pouvant dépasser le quart de la population. D'autant plus que les traditionnels clichés dont sont victimes les pays du sud ne vont pas en s'amenuissant: les gens du sud étant plus tentés par le farniente, la siesta, la dolce vita que le travail, le fossé entre nord et sud est ouvert et semble difficilement refermable.

Dans le livre Visages de la crise: Nous gens du sud, pauvres et fainéants (Buchet Chastel, 2015), des Grecs, des Italiens, des Espagnols et des Portugais racontent, à travers des portraits-témoignages, comment ils vivent la crise, dont ils sont, par ailleurs, les principales victimes.

Les auteures Angélique Kourounis , correspondante en Grèce, Marie-Line Darcy , correspondante au Portugal, Mathilde Auvillain , correspondante à Rome, et Gaëlle Lucas , correspondante à Madrid, sont les invitées de Nicolas Demorand .

manifestation contre l'austérité dans les rues de rome
manifestation contre l'austérité dans les rues de rome © reuters
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.