Aujourd'hui, l'ONG Amnesty International publie son rapport annuel sur la situation des droits humains dans le monde. Les conclusions sont sévères : selon elle, la pandémie de Covid-19 a grandement contribué à amplifier les inégalités et les injustices en 2020.

Entretien avec Agnès Callamard, la secrétaire générale de l’ONG Amnesty International, avril 2021
Entretien avec Agnès Callamard, la secrétaire générale de l’ONG Amnesty International, avril 2021 © AFP / Joel Saget

Le Covid-19 a contribué à aggraver la situation des populations les plus fragilisées. C'est le constat dressé par Amnesty International dans son rapport annuel sur les droits humains dans le monde. Parmi elles, les femmes, les minorités ethniques, les personnes réfugiées ou migrantes ont été les plus durement touchées par la pandémie. 

Des années d'austérité et d'érosion des services publics dans de nombreux pays ont exacerbé les conséquences de la crise sanitaire. Les inégalités se sont creusées, les plus riches ayant vu leur patrimoine croître tandis que les personnels soignants et les travailleurs du secteur informel étaient en première ligne pour lutter contre l'épidémie. 

Pour Amnesty International, c'est avant tout la politique des États qui est la cause de cette situation. L'ONG dénonce l'instrumentalisation que nombre de dirigeants ont fait de l'épidémie, profitant de celle-ci pour mener une offensive contre les droits de l'homme. Elle critique également le manque de coopération internationale, qui a abouti à de fortes inégalités d'accès au vaccin entre pays riches et pays pauvres. 

Avec nous pour en parler 

Agnès Callamard a été nommée secrétaire générale d'Amnesty International en mars dernier.  L'ONG publie aujourd'hui son rapport annuel sur la situation des droits humains dans le monde.

Le Bruit du monde est en Suède, où le système éducatif creuse les inégalités

La Suède est le seul pays au monde où les écoles privées sont entièrement financées par la collectivité, au même titre que les écoles publiques. De grands groupes peuvent ouvrir des écoles n’importe où, et les parents peuvent inscrire leurs enfants où ils veulent. 

Le système scolaire suédois est donc entièrement dérégulé, où les parents ne paient rien. Ce modèle a cependant a creusé les inégalités dans le pays.

Un reportage signé Frédéric Faux.

Également au programme de cette émission 

  • Sous les radars, par Anaïs Feuga                                                                      
  • Le cinéma en VOD, par Corinne Pélissier

Brandon Cronenberg sort son deuxième film, Possessor, en VOD ce mercredi. Amateurs d’hémoglobine et de science fiction, restez branchés... Vous aimez le cinéma de David Cronenberg ? Vous aimerez aussi celui  de son fils !

  • Le monde d'après, l'édito de Jean-Marc Four   

Programmation musicale 

Valerie JUNE - Call me a fool

Seu JORGE - Rebel rebel 

Les invités
Programmation musicale
  • Valerie June, Carla ThomasCall me a fool (feat. Carla Thomas)2021
  • Seu Jorge
    Seu JorgeRebel rebel2006
L'équipe