Mardi, le parti écologiste "Inuit Ataqatigiit" est arrivé en tête des élections au Groenland. L'enjeu du scrutin : un projet de mines de terres rares controversé dans le sud du territoire.

Élections au Groenland : victoire écrasante d'Inuit Ataqatigiit, le parti écologiste groenlandais
Élections au Groenland : victoire écrasante d'Inuit Ataqatigiit, le parti écologiste groenlandais © AFP / EMIL HELMS / RITZAU SCANPIX

Avec 36,6% des suffrages, Inuit Ataqatigiit remporte le scrutin des élections législatives et communales qui se sont tenues mardi 6 avril au Groenland. Il dépasse ainsi Siumut (29,4 %), le parti social-démocrate qui a détenu le pouvoir quasiment sans discontinuer depuis 1979. 

Au coeur de cette élection, un projet minier très controversé. Les habitants craignent la pollution générée par les déchets radioactifs liés à l’extraction de l’uranium dans cette mine à ciel ouvert. 63% d'entre eux sont opposés au projet, une voix portée par Inuit Ataqatigiit.

Cette élection marque un réel tournant dans la politique groenlandaise au sein de laquelle l’indépendance vis-à-vis du Danemark est un enjeu d'importance. Les ressources du territoire reposent essentiellement sur la pêche (90 % de l’activité économique) et les dotations annuelles danoises. L’extraction minière permettrait de le rendre financièrement autonome vis-à-vis de la Couronne. 

Avec nous pour en parler 

Mikaa Mered est enseignant en géopolitique des pôles à HEC et secrétaire général de la nouvelle chaire de recherche sur les outres-Mer de Sciences Po, lancée officiellement le 22 avril. 

Le Bruit du monde est en Suisse, où l'euthanasie est autorisée sous conditions

Peut-on décider du moment de sa mort ? C'est une question sensible, à laquelle doivent répondre les députés français aujourd'hui. Ils examinent la proposition de loi sur une fin de « vie libre et choisie ». 

Plusieurs pays européens l'autorisent déjà. C'est le cas de la Suisse, où s'est rendue l'ancienne secrétaire d'Etat Paulette Guinchard pour mourir avec l'aide d'une association spécialisée. 

Un reportage de Jérémie Lanche.

Également au programme de cette émission

  • Sous les radars, par Anaïs Feuga                                                                     
  • L'Europe tu l'aimes ou tu la quittes, par Johanna Hostein 

On les appelle les « 7 merveilles d’Europe en péril ». Il s’agit de sites culturels, historiques ou paysagers menacés. La fédération européenne de préservation du patrimoine, Europa Nostra, soutenue par la Commission européenne et la Banque européenne d’Investissement, se bat pour les réhabiliter. C’est aujourd’hui que leur liste a été dévoilée pour 2021.

  • Le monde d'après, l'édito de Jean-Marc Four

Programmation musicale 

C. TANGANA - Comerte entera

The STAPLE SINGERS - I'll take you there

Les invités
  • Mikaa MeredProfesseur à l'ILERI en Géopolitique des Pôles et de l'Hydrogène, enseignant à Sciences Po et à l'Ecole de Guerre
Programmation musicale
  • C. TANGANAComerte entera (feat. Toquinho)2021
  • THE STAPLE SINGERSI'll take you there
L'équipe