Ce soir nous sommes aussi en Espagne pour essayer de comprendre le vote VOX. L'extrême droite, dans ce pays, qui arrive par le Sud par l' Andalousie ; au Sud de l'Irak dans la ville de Bassorah en manque d’eau ; et en Argentine à la rencontre d'un animateur radio condamné à inviter des féministes sur son plateau.

Francisco Serrano, dirigeant du parti d'extrême droite VOX pour la région Andalousie
Francisco Serrano, dirigeant du parti d'extrême droite VOX pour la région Andalousie © AFP / JORGE GUERRERO

Le parti d’extrême droite Vox : la surprise espagnole

L'Espagne avait l'air épargnée par une extrême droite réunie en parti structurée : elle ne l'est plus. Il y a Vox, désormais, qui a crée la surprise aux régionales du mois de décembre, et commence à montrer ce qu'elle a dans le ventre.

Le parti cherche à créer une alliance politique. Pour cela, il exige de ses hypothétiques futurs alliés que la lutte contre les violences faites aux femmes soit revue à la baisse.

Une manière aussi de nous aider à comprendre que les partis d'extrême droite en Europe, d'un pays à l'autre, sont très différents.

Sous les radars... Amélie Perrier nous emmène ce soir 

Au Burundi, car Handicap International met fin à ses activités. L'ONG était présente dans le pays depuis 1992.

En Sibérie, pour un masque de skieur « espion ».

Et en Allemagne, où un footballeur homosexuel estime que la « diversité sexuelle » n’est plus tabou dans le sport.

Le reportage nous emmène à Bassorah, au sud de l’Irak

Les habitants de Bassorah manifestent depuis quatre mois. La deuxième ville du pays souffre de pauvreté, de coupures d’électricité et d’un manque de service public. Mais c’est surtout l’accès à l’eau potable qui pose problème. L’eau du robinet est marron et contaminée.

Un reportage de Noé Pignède

Programmation musicale

Leyla Mac Calla - The capitalist blues

Pigeon John - The bomb

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.