Qu’en est-il de l’avancée des droits des femmes dans le monde arabo-musulman ? Avec la blogueuse égyptienne Shahinaz Abdl Salam et l’écrivaine et journaliste tunisienne Fawzia Zouari ; Au Kenya, une association propose un groupe d'autodéfense pour les filles et de masculinité positive pour les garçons.

Les femmes du printemps arabe

Nous partons en Tunisie où une nouvelle loi a récemment été adoptée contre tous les types de violences faites aux femmes (harcèlement sexuel et amendes pour les employeurs qui paient moins les femmes que les hommes) ; en Iran où, depuis fin décembre, de nombreuses femmes remettent ouvertement en cause l'obligation qui leur est faite de se voiler en public ; en Arabie Saoudite, les femmes ont obtenu le droit de conduire, le droit d’assister à des matches de football et d’accéder à des emplois jusqu'ici réservés aux hommes ; en Egypte où, depuis les printemps arabes, la situation s’est au contraire détériorée. La fondation Thomson Reuter classe le pays comme le pire du monde pour les femmes.. On en parle avec les témoignages de la blogueuse égyptienne Shahinaz Abdl Salam et de l’écrivaine et journaliste tunisienne Fawzia Zouari.

Sous les Radars. Florence Paracuellos sous les radars de l’actualité

Au Sri Lanka, l'extrémisme bouddhiste continue à se développer. Ils accusent la minorité musulmane d'avoir la mainmise sur l'économie et protestent contre la présence de demandeurs d'asiles rohingyas musulmans ; 

En Bulgarie où l'autorisation de construction d’une télécabine à la station de ski de Bansko rend constructible la moitié de la surface du Parc National du Pirin, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 35 ans ; 

Alexa, l'assistante vocale d'Amazon, se met à rire et pas forcément au bon moment. Un utilisateur a cru que quelqu’un était chez lui alors qu’il était tranquillement dans sa cuisine.

Le Reportage au Kenya 

Laure Broulard nous emmène dans une école primaire de Koro-gocho, dans la banlieue de Nairobi, où le taux de viols dépasse souvent les 20%. Pour essayer de faire tomber ce chiffre, de l'éradiquer même, l'association no Means no parle aux filles comme aux garçons : Auto défense pour les filles, masculinité positive pour les garçons.

Programmation musicale

  1. Jack White – Connected by love
  2. Nouvelle vague/Camille – Making plans for nigel

La carte blanche de nos correspondants

  • Aux Etats-Unis

Grégory Phillips revient sur cette initiative étonnante du New York Times, connu pour ses pages nécrologies qui saluent, chaque jour, la disparition d’une personnalité. En cette journée internationale du droit des femmes, le journal s’est aperçu qu’en 167 années d’existence, il avait oublié de nombreuses femmes qui avaient marqué l’histoire des Etats-Unis. 

  • En Belgique

Pierre Benazet. Les journaux flamands et francophones sont encore revenus, aujourd’hui, sur la polémique sportivo-culturelle qui agite le pays, avec la décision de la ligue de football de choisir le rappeur bruxellois Damso pour écrire le prochain hymne de l’équipe nationale des Diables rouges ; Une condamnation pour sexisme, une première en Belgique. Une étude a montré, à l’automne, que 90% des femmes de moins de 35 ans avaient été victimes de comportements sexistes pendant l’année écoulée. 

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.