2018 n’est-elle pas une année à hauts risques pour la chancelière Angela Merkel ? Avec Hélène Miard-Delacroix ; La Tunisie manifeste contre l’austérité ; Pendant qu’en Thaïlande « un Premier ministre en carton » répond aux questions de la presse ; En Argentine, une école donne leurs chances aux personnes travesties.

Angela Merkel
Angela Merkel © AFP / BERND VON JUTRCZENKA / DPA

Allemagne. La chancelière est en très mauvaise posture. La réussite des négociations avec le parti Social-démocrate est essentielle pour former un gouvernement qui lui soit majoritaire. Aussi, le syndicat allemand, IG Metal, a lancé un mouvement social dans tout le pays et la grogne contre les réfugiés s’intensifie. Nous sommes avec Hélène Miard-Delacroix, professeur des universités à Paris-Sorbonne, spécialiste de l'Allemagne contemporaine. Nous sommes aussi en reportage avec Cyril Sauvageot. 

Sous les Radars. Florence Paracuellos s’aventure, pour vous, dans les moindres recoins de l’actualité: 

  • En Tunisie où de nombreuses manifestations ont lieu ces derniers jours en réponse à la situation économique qui ne s'arrange pas ; 
  • Aux Etats-Unis, dans l'Utah, le puritanisme sanctionne un professeur pour avoir utilisé des reproductions de tableaux artistiques de femmes nues comme matériel pédagogique, assimilées à des images pornographiques ; 
  • Enfin en Thaïlande où le Premier ministre, Parayut Chan-Ocha, a invité les journalistes à s’adresser à une représentation de lui-même en carton, grandeur nature et en costume.

Le Reportage en Argentine. Caroline Vicq nous emmène dans un lycée pour adultes qui donne une opportunité aux travestis. Souvent rejetés par leur famille et la société, ils arrêtent momentanément leurs études pour survivre. La plupart s’enferme dans la prostitution. En 2012, une école leur a ouvert ses portes afin qu’elles puissent achever leurs études secondaires.

Good COP/Bad COP. Sandy Dauphin s'intéresse au stress corallien causé par le réchauffement climatique. Il en résulte un blanchissement important des récifs.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.