Le groupe Etat Islamique a conquis la cité antique syrienne de Palmyre en mai 2015. Le site archéologique syrien a une importance stratégique pour le groupe terroriste, étant située sur la route de Homs et de Damas, mais elle leur permet aussi de se financer grâce aux pillages et à la revente d'objets archéologiques. Daech menace également de détruire ce site classé et a assassiné, en août dernier, l'ancien directeur des Antiquités de Palmyre, Khlaed al-Assaad. Par ailleurs, Palmyre n'est pas le seul site classé de la région (Resafa, Ar Raqqa) et ne pourrait être qu'une étape dans la destruction de la culture et de l'identité syriennes et irakiennes.

Aujourd'hui, il ne s'agit donc plus seulement de contrer l'Etat Islamique militairement, mais aussi de les empêcher de piller et de détruire les sites archéologiques du Levant.

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.