Ce soir, émission spéciale en direct du Parlement Européen pour débattre du Green Deal porté par la Commission. Comment faire de l'Europe le premier continent neutre en carbone à l'horizon 2020 ? On en parle avec le vice-président de la Commission, Frans Timmermans et les eurodéputés Pascal Canfin et Philippe Lamberts.

Le Green Deal, ou « pacte vert européen », est le grand chantier de la Commission Européenne dont Ursula von der Leyen a pris la présidence en décembre dernier. Présenté une dizaine de jours après son élection, le plan a pour principal engagement d'atteindre la neutralité carbone, sur l'ensemble du continent, d'ici trente ans. 

Pour tenir cet objectif, les moyens prévus sont de taille : investissements massifs, taxe-carbone aux frontières, mutations du transport routier et maritime... L'ensemble des dispositions sera détaillé, cependant, dans une série de plans spécifiques annoncés pour 2020 et 2021.

Unanimement, en Europe, on se félicite de ces ambitions environnementales. Cela fait sens, quand on sait que 62% des eurodéputés ont été élus sur des promesses écologistes. Mais certains détracteurs, notamment du côté des parlementaires, soulignent la timidité de certaines mesures, un volet social négligé. 

D'autres questionnent la faisabilité d'un tel projet, notamment du point de vue budgétaire - la Commission prévoit une enveloppe de 260 à 300 milliards d'euros par an, fruit d'investissements publics et privés. Le Green Deal représentera à terme 25% du budget européen. 

Comment concilier « les 27 » autour de ce projet ambitieux, compte-tenu des fortes disparités économiques, politiques et environnementales entre les pays-membres ? 

Avec nous pour en parler

Pascal Canfin est eurodéputé au sein du groupe Renew, et président de la Commission Environnement du Parlement européen. Philippe Lamberts est eurodéputé du groupe les Verts/Alliance Libre Européenne. 

Frans Timmermans est vice-président de la Commission Européenne, en charge de la mise en oeuvre du Pacte Vert

Nous serons également en compagnie d'Angélique Bouin, correspondante de Radio France à Bruxelles.

Le reportage de Thomas Giraudeau nous emmène en Pologne, où la production de charbon est au cœur de l'économie

La Pologne a refusé, pour l’instant, de signer l’objectif de neutralité carbone d’ici 2050 – c’est pourtant le principal objectif fixé par le Green Deal européen. Dans le pays, la transition énergétique est un immense défi, car les trois-quarts de la production d’énergie proviennent du charbon – importé ou produit sur place.

Cet or noir, le pays aura bien du mal à s’en passer. Le gouvernement prévoit même de creuser de nouvelles mines. Car si la Pologne atteint la neutralité carbone, elle sera contrainte d’importer le gaz russe et deviendrait dépendante du Kremlin… Peut-on miser sur les énergies renouvelables, et notamment le fort potentiel offshore du pays ?

Le train de nuit ferait-il son grand retour en Europe ? Reportage d'Isaure Hiace à Vienne

Face à l’urgence climatique et le bilan carbone dont le transport aérien est responsable, le train de nuit pourrait bien redevenir une alternative en Europe. Une ligne Vienne-Bruxelles a été inaugurée récemment sous l’impulsion de l’Autriche, dont la compagnie nationale des chemins de fer réhabilite ses trains de nuit. 1,5 million de passagers les ont empruntés l’an passé. 

Programmation musicale

Amy Winehouse - You know that I'm no Good

Les invités
  • Frans TimmermansVice-président de la Commission européenne en charge du pacte vert européen
  • Pascal CanfinDéputé européen (Renew), président de la Commission environnement du Parlement européen
  • Philippe LambertsEurodéputé belge du groupe des Verts/Alliance libre européenne
  • Angélique BouinCorrespondante de France Inter à Bruxelles
Programmation musicale
  • Amy WINEHOUSEYou Know I'M No Good (Radio Edit)2007
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.