Ce week-end auront lieu des élections en Catalogne, afin d’élire un nouveau gouvernement. Sur fond de crise sanitaire et de campagne des indépendantistes, elles s’annoncent décisives pour l’avenir à moyen terme de la région.

Élections régionales en Catalogne
Élections régionales en Catalogne © Getty / Picture alliance / Contributeur

Pour éviter que les indépendantistes soient de nouveau majoritaires à la Generalitat, le chef du gouvernement espagnol Pedro Sánchez a demandé à son ministre de la santé Salvador Illa de prendre la tête de liste du Parti socialiste catalan (PSC). Une arrivée qui a fait gagner aux socialistes plus de 6 points en quelques semaines, les faisant arriver en tête aux élections avec 24,1% des voix selon les sondages.  

De quoi faire trembler les indépendantistes, qui se divisent entre le parti identitaire Junts Per Catalunya guidé par Laura Borràs, et la Gauche républicaine de Catalogne (ERC) dirigée par Pere Aragones, crédités respectivement de 19% et 20,9% d’intentions de votes. 

Si la première a annoncé vouloir proposer un nouveau référendum sur l’indépendance, le second a rejeté cette option pour le moment. Actuel vice-président de la Generalitat, Pere Aragones mise sur une autre stratégie : mettre en avant des mesures sociales sur le long terme, pour démontrer la solidité du projet indépendantiste et éviter une séparation radicale avec l’Espagne. 

Avec nous pour en parler 

Jean-Jacques Kourliandsky est spécialiste de l'Amérique latine et de l'Espagne et directeur de l’observatoire d’Amérique latine de la Fondation Jean Jaurès. 

Le Bruit du monde est au Kosovo, où se tiendront dimanche les élections législatives

Et si l’heure du changement était venue au Kosovo ? Des élections législatives ont lieu ce dimanche et c’est le parti de gauche souverainiste, Vétvéndosyé qui est le grand favori des sondages.  

Dans le pays le plus jeune d’Europe, la jeunesse n’en peut plus de la corruption des vieux partis et fait souffler un vent de « dégagisme ».

Un reportage signé Louis Seiller.
 

Également au programme de cette émission 

  • Sous les radars, par Amélie Perrier  
  • L’Europe tu l’aimes ou tu la quittes, par Angélique Bouin

Ce soir, il sera question de l’argent européen promis pour soutenir les États en mis en difficultés par la pandémie : où sont les 750 milliards d’euros du plan de relance ?

  • Le monde d'après, l’édito de Jean-Marc Four

Programmation musicale

VAGABON - Reason to believe

BUFFALO SPRINGFIELD - For what it's worth (Stop, hey what's that sound)

Les invités
Programmation musicale
L'équipe