France Inter et le Journal du Dimanche décernent leur prix du Livre étranger ; Retour sur un ouvrage, 68 nos années choc, consacré aux moments forts de l’année 1968, dont les images avaient ému le monde entier ; Au Maroc, à la rencontre de ces femmes abandonnées car tombées enceintes sans être mariées.

1968, Les citoyens de Prague essaye de persuader les soldats soviétiques qu'il n'y a pas de guerre civile
1968, Les citoyens de Prague essaye de persuader les soldats soviétiques qu'il n'y a pas de guerre civile © Getty / Sovfoto
Paul Auster
Paul Auster © Getty / Andy Kropa

Récompense du Livre étranger. Pour la seconde année, France Inter et le Journal du Dimanche décernent leur prix du Livre étranger. Augustin Trappenard, pour France Inter et Marie Laure Delorme, pour le JDD sont avec nous pour dévoiler l’heureux gagnant qui est "4,3,2,1" de Paul Auster (Actes Sud). 

68, nos années choc. Patrick Mahé a tenu son pari en consacrant cet ouvrage collectif réunissant de glorieuses signatures. En 2008,  il décide d’ouvrir à nouveau l'année 1968, à travers le monde. Peu d’écrits seront parvenus à acquérir une telle dimension internationale, surtout avec autant de grands noms. Elle ne se limite pas uniquement aux manifestations qui ont battu le pavé en France, en mai 1968, mais s’étend à la jubilation suscitée dans le monde par les Jeux olympiques de Mexico. Aussi, le « Printemps de Prague », cette vague libératrice à l’Est. Pensons encore à la disparition, cette année-là, de Martin Luther King, le pasteur des droits. Le Vietnam à l'agonie. Et tant d’autres moments forts, dont les images ont ému le monde entier. 

Sous les Radars. Florence Paracuellos s’aventure, pour vous, dans les moindres recoins de l’actualité :

  • En Belgique où après des semaines de polémique, l'opposition au Parlement réclame la démission du secrétaire d'Etat à la migration, Théo Francken ; 
  • En Algérie où la colère des « blouses blanches » peine à se calmer. Cela fait deux mois que de nombreux médecins internes, en cours de spécialisation, sont en grève partout dans le pays.
  • En Corée du sud. Le début de la fin du bitcoin a-t-il sonné ? Avec la chute des cours de cette monnaie virtuelle qui a atteint des sommets en fin d'année. 

Le Reportage au Maroc. Stéphanie Wenger nous emmène à Casablanca, à la rencontre d’Aicha Ech Chenna qui a créé une association, Solidarité féminine, pour venir en aide à des femmes qui, tombées enceinte sans être mariées, se sont vues rejetées par leur famille. Nous sommes dans une nurserie où les abandons d’enfants sont très nombreux, chaque année. 

Les Rendez-vous Média d’Alexandra Ackoun : 

  • Fake new de la semaine. Shannel Rivers, employée noire du café Starbuck de Brookhaven, cracherait dans le café des clients blancs.. Rien de vrai dans ce message qui a failli provoquer une émeute. La célèbre enseigne a expliqué qu'elle n'a jamais eu d'employée de ce nom-là ; 
  • Deux journalistes risquent plusieurs années de prison. De l'agence de presse Reuters, ils travaillaient sur la répression des Rohingyas en Birmanie ; 
  • Le Buzz de la semaine. En Grande Bretagne, Carrie Gracie, ex-rédactrice en chef du bureau de la BBC en Chine, a démissionné, dimanche, pour dénoncer l'inégalité salariale hommes-femmes. Sa lettre ouverte aux auditeurs et téléspectateurs a été retweetée plus de 30 000 fois ; 
  • Première grande interview de Barack Obama depuis la fin de son mandat. Il sera le premier invité, demain, de la nouvelle émission de David Letterman, sur Netflix, "My next guest needs no introduction".
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.