Emmission présentée aujourd'hui par Mickaël Thébault.

Les 11 et 12 novembre se tient à Malte un sommet international pour examiner les questions relatives aux migrations entre les pays africains et européens . C'est au printemps dernier, suite à un naufrage qui a coûté la vie à 800 migrants, transportés dans un chalutier à partir de la Libye, que le Conseil européen a demandé la tenue de cette conférence. Une conférence qui revêt unetriple dimension : politique , économique et humanitaire . Pendant deux jours, une soixantaine de dirigeants européens et africains se réunissent à La Valette pour tenter de limiter les traversées de la Méditerranée.

Selon la Commission européenne, trois millions de migrants devraient arriver d'ici 2017 en Europe . Le Haut-commissariat aux Réfugiés (HCR) de l'ONU prévoit l'arrivée en Europe de 600 000 personnes supplémentaires en quatre mois, par la Turquie. Pour l'année 2015, on compte plus de 752 000 migrants et réfugiés arrivés en Europe, 3440 morts ou portés disparus. La plupart viennent de Syrie mais aussi d'Afrique, et tous fuient des conflits , l'instabilité politique et économique , laviolation des droits de l'homme , et la pauvreté .

Au programme de cette réunion : obtenir des pays africains un effort supplémentaire de contrôle des flux tout en poursuivant une politique de prévention et de réduction de la migration irrégulière et de mieux organiser la migration légale; que la Turquie freine les vagues de réfugiés; ainsi que la lutte contre le réchauffement climatique et ses conséquences puisque la dimension des réfugiés climatiques se pose de plus en plus dans les régions de grande sécheresse ou de montée des eaux. Les participants souhaitent également s'attaquer aux causes profondes qui motivent toujours plus d'Africains à tenter le périple vers l'Europe au risque de leur vie.

Pour en parler, les invités de Mickaël Thébault sont François Gemenne , chercheur en sciences politiques à Sciences Po et à l'université de Saint-Quentin-en-Yvelines, spécialiste de la gouvernance des migrations, et Bertrand Gallicher , journaliste au service étranger et diplomatique à France Inter.

Réfugiés à Malte.
Réfugiés à Malte. © RF/ Laurent Grout
Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.