Le 15 septembre se tiendront des élections présidentielles anticipées en Tunisie. Pour la seconde fois depuis le Printemps Arabe, les tunisiens pourront élire leur chef de l'Etat au suffrage universel direct. Quels enjeux derrière ce vote? Analyse avec notre invité Hasni Abidi, politologue spécialiste du monde arabe.

Tunisie: premier débat télévisé de l'histoire du pays pour la présidentielle
Tunisie: premier débat télévisé de l'histoire du pays pour la présidentielle © AFP / Ettounsiya TV channel

Prévue à l'origine début novembre, la tenue des élections a été précipitée par le décès du chef de l'Etat, Béji Caïd Essebsi, le 25 juillet dernier. Un nombre pléthorique de candidats est en lice pour la fonction suprême - vingt-six en comptant Nabil Karoui, arrêté pour blanchiment à trois semaines du scrutin, alors qu'il était en tête des sondages. 

Les débats télévisés, très attendus et suivis par les Tunisiens, ont suscité des réactions mitigées, entre fierté et déceptions. Aussi, alors que les tensions se cristallisaient ces dernières années autour de l'affrontement entre islamistes et anti-islamistes, le débat public se concentre cette fois-ci sur le volet économique et social. Un tournant crucial au regard du malaise sociétal grandissant en Tunisie, où la liberté d'expression nouvellement acquise n'a pas éradiqué les problèmes du chômage et de la corruption.

Quelles issues pour ce scrutin, décisif dans le processus de démocratisation du pays? Eclairage avec Hasni Abidi, politologue et directeur du Centre d'études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen, à Genève.

  • Le bruit du monde... nous emmène en Suède pour parler de climat, avec Frédéric Faux

Dans un pays où le souci d'économiser les ressources naturelles est ancestral, une loi de 2018 dispose que la neutralité en carbone devient une obligation pour tous. Une transition écologique encadrée, aussi bien pour la société civile que pour les entreprises.  Et un objectif historique pour la prochaine génération de Suédois : d'ici 2045, il leur faut atteindre le seuil de zéro émission de carbone.

  • Le cinéma en VO... avec Corinne Pélissier

Le nouveau film de la réalisatrice Gurinder Chadha, "Music of my life", raconte l'adolescence d'un jeune pakistanais dans l'Angleterre des années 80. Face à un père tyrannique, il trouvera sa voie - le journalisme - grâce à la musique de Bruce Springsteen. L'occasion de se replonger dans l'oeuvre du Boss, au coeur d'un film à la portée politique. Sortie: le 11 septembre 2019.

PROGRAMMATION MUSICALE

Michael KIWANUKA - You ain't the problem

JJ CALE - After midnight

Les invités
  • Hasni Abididirecteur du Centre d'Etudes et de Recherche sur le Monde Arabe et Méditerranéen, à Genève
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.