Depuis de nombreux mois, le Yemen, pays de 27 millions d'habitants et le plus pauvre de la péninsule arabique, est en guerre. Bombardements incessants, blocage de l'aide, trêves non-respectées... En six mois, le conflit yéménite, qui voit le Nord du pays, contrôlé par la rébellion houthie, opposé au Sud appuyé par l'Arabie Saoudite, a fait 5000 morts dont 400 enfants et 1.5 millions de déplacés. 80% de la population, soit 21 millions d'habitants, ont besoin d'aide ou de protection et plus de 10 millions ont du mal à se nourrir ou à trouver de l'eau, selon l'ONU.

Cette guerre se joue dans la plus grande indifférence de la communauté internationale, plus préoccupée par la situation en Irak et en Syrie. Le Yemen connaît donc une véritable catastrophe humanitaire. Guillaume Binet est photographe de l'agence MYOP. Quelques semaines après le début de l'offensive, il se rend à Aden, par bateau, depuis Djibouti grâce au soutien de Médecins sans Frontière. Le pays est quasiment isolé du reste du monde. Il y découvre une terre désolée, ravagée par la guerre, les privations. Il y retourne quelques mois plus tard, en octobre 2015. Il est, ce soir, l'invité de Nicolas Demorand et viendra livrer son témoignage sur la situation catastrophique que subit le Yemen.

Aden, juillet 2015, check-point tenu par la résistance du sud sous le drapeau de l'Arabie Saoudite
Aden, juillet 2015, check-point tenu par la résistance du sud sous le drapeau de l'Arabie Saoudite © Guillaume Binet / Guillaume Binet

Les liens

Témoignage photo de Guillaume Binet

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.