L'Union européenne lance une enquête préliminaire inédite sur les changements juridiques récents en Pologne , ainsi qu'un débat sur l'Etat de droit.

Suite à l'arrivée au pouvoir, le 25 octobre 2015, des conservateurs-nationalistes du Parti Droit et Justice de Jaroslaw Kaczynski , une loi a été votée, durant la nuit du 30 décembre et entérinée le 7 janvier par le président Andrzej Duda, qui place la télévision et la radio publiques sous la tutelle directe du parti politique au pouvoir . En effet, depuis le 7 janvier c'est le ministre du Trésor qui peut nommer et révoquer les dirigeants des médias publics, remettant ainsi en cause les valeurs européennes et provoquant un tollé international.

C'est donc le vote de cette nouvelle loi qui a décidé Bruxelles à agir, une première. Une loi qui inquiète tellement, que la Commission européenne se réunit , aujourd'hui mercredi 13 janvier, pour analyser la situation de l'Etat de droit en Pologne . D'autant plus que d'autres mesures contraires aux fondements même de l'Etat de droit ont été prises comme la nomination de cinq juges au Tribunal constitionnel, la nomination d'un chef des services secrets impliqué dans une affaire d'abus de pouvoir, le remplacement systématique de nombreux hauts fonctionnaires par des loyalistes. Cette réunion sera suivie d'un débat organisé par le Parlement européen sur le cas polonais le 19 janvier prochain.

Une situation qui n'inquiète pas que Bruxelles, mais aussi l'opposition polonaise ainsi que la population . Chaque semaine, de nombreuses manifestations sont organisées dans toutes les grandes villes du pays pour protester contre cette censure des médias. La dernière en date remonte au 9 janvier. Elle a rassemblé entre 15 000 et 20 000 personnes à Varsovie.

Pour analyser, commenter et expliquer la situation actuelle en Pologne, les invités de Nicolas Demorand sont Georges Mink , sociologue et politologue spécialiste des systèmes sociaux et politiques des pays d'Europe centrale et orientale, et Marek Beylin , essayiste, écrivain et journaliste à la Gazeta Wyborcza .

Les dérives autoritaires du parti de Jaroslaw Kaczynski inquiètent l'Europe
Les dérives autoritaires du parti de Jaroslaw Kaczynski inquiètent l'Europe © MaxPPP

Les invités

Les références

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.