L'île de Lampedusa est l'une des principales portes d'entrée pour l'immigration clandestine en Europe . C'est également une île marquée par la répétition des naufrages de migrants depuis des années. En effet, les migrants arrivent chaque année par milliers sur cette île plus proche de la Tunisie que de la Sicile.

Depuis son élection en mai 2012 à la mairie des îles de Lampedusa et de Linosa, Giusi Nicolini reçoit les migrants arrivés entassés dans des embarcations de fortune. Chaque jour, ce sont des dizaines de milliers qui accostent : parmi eux des vivants mais aussi de nombreux morts. 366 morts le 3 octobre 2013, entre 700 et 900 le 19 avril 2015 . Chaque jour, elle doit noter le nom des morts noyés, accueillir des rescapés traumatisés, organiser leur survie sur l'île, mais aussi, et surtout, tenter de mobiliser les autorités italiennes et européennes pour trouver de réelles solutions . Pour elle, la réserve des pays européens à accepter les quotas de répartition de réfugiés prévus par la Commission européenne est évidemment "une honte ".

Giusi Nicolini , symbole de l'accueil des migrants, va, pour son action de sauvetage et d'aide aux migrants, recevoir par le jury du prix Simone de Beauvoir le Prix de la Liberté . Récompense contestée par de nombreuses féministes suite aux agressions sexuelles survenues le soir le Saint-Sylvestre à Cologne et dans d'autres villes d'Allemagne.

Giusi Nicolini , maire de Lampedusa et de Linosa, est l'invitée de Nicolas Demorand . La traduction est assurée par Antonella Vignoli .

Giusi Nicolini, maire de Lampedusa
Giusi Nicolini, maire de Lampedusa © Sipa

Les invités

Les références

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.