Quatrième jour de manifestations en Iran, et une vague de colère populaire, après que les pouvoirs publics aient avoué les raisons du crash d'un Boeing ukrainien... abattu près de Téhéran, « par erreur », par un missile iranien. Explications avec le chercheur spécialiste de l'Iran Clément Therme.

Iran : les mensonges du gouvernement révoltent la population. Ici, un Iranien tenant la photo d’une victime de l’écrasement de l’avion ukrainien Boeing 737-800 lors d’une manifestation, Téhéran, 11 janvier 2020
Iran : les mensonges du gouvernement révoltent la population. Ici, un Iranien tenant la photo d’une victime de l’écrasement de l’avion ukrainien Boeing 737-800 lors d’une manifestation, Téhéran, 11 janvier 2020 © AFP / STR

C'est un mensonge qui a mis le feu aux poudres. Un avion ukrainien avait été abattu mercredi dernier, près de la capitale iranienne. L'ensemble de l'équipage et des passagers, 176 personnes en majorité iranienne, avaient perdu la vie. Après plusieurs jours de soupçons de la communauté internationale et l'apparition de vidéos du crash qui écartaient la thèse accidentelle, Téhéran a enfin reconnu que l'avion avait été abattu par un missile tiré «par erreur»

Après les manifestations du mois de novembre, et malgré la répression violente qui avait suivi, les Iraniens sont donc redescendus dans la rue pour protester contre un régime qu'ils disent « impardonnable » - soutenus, depuis la Maison-Blanche, par Donald Trump, qui a appelé les autorités à « ne pas tirer sur les manifestants ».

Le contexte se tend donc encore en Iran, après des semaines de friction diplomatique avec les Etats-Unis, et de débats liés à l'accord sur le nucléaire. Plus récemment, la brève arrestation d'un diplomate britannique, accusé de s'être rendu à une cérémonie d'hommage aux victimes du crash, qualifiée de «rassemblement illégal »... 

Avec nous pour en parler

Clément Therme est un chercheur post-doctorant au CERI (Sciences Po), spécialiste en histoire internationale et plus particulièrement de l'Iran. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, dont L'Iran et le Moyen-Orient (2009).

Il publie aux Éditions Passés Composés L’Iran et ses rivaux. Entre nation et révolution (février 2020) 

Le bruit du monde

est au Bénin. Un reportage de Delphine Bousquet

Au Bénin, les femmes jouent un rôle prépondérant dans l’exploitation des terres… et pourtant, il est rare qu’elles leur appartiennent. Car elles sont exclues, par le droit coutumier, des héritages – un fait qui aggrave la pauvreté et l’insécurité alimentaire. 

Alors certaines attaquent en justice, mais abandonnent souvent par manque d’argent, ou sous la pression de leurs proches.

Pour lutter contre ce problème, la fondation Konrad Adenauer organise des actions de sensibilisation auprès des femmes, des élus, comme cette séance avec les chefs traditionnels de la commune de Zé. 

Programmation musicale

Haim - Hallelujah

David Bowie - The Jean Genie

Les invités
  • Clément ThermeChercheur post-doctorant pour l’équipe du Ceri Sciences-Po Paris
Programmation musicale
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.