Disparu de la scène politique, l'ancien ministre centriste enfourche un nouveau cheval de bataille à la tête d’Énergies pour l'Afrique : l'électrification du continent.

Dîner d'État à l'Elysée en l'honneur du Président Beji Caid Essebsi à Paris
Dîner d'État à l'Elysée en l'honneur du Président Beji Caid Essebsi à Paris © Getty / Kristy Sparow

L’Afrique et la question de l’électricité. Quelques chiffres, rapidement, pour se faire une première idée de l’équation : un continent d’1.2 milliards d’habitants, les deux tiers de cette population n’ayant pas accès à l’énergie, à l’électricité ni donc à la lumière, au sens le plus strict.

Ça fait 650 millions de personnes qui du coup ont un accès compliqué à l’éducation, à la santé, au marché du travail, aux services bref à tous les secteurs de la vie qui nécessitent de l’électricité.

Aider le continent à se doter d’infrastructures électriques, c’est ce à quoi travaille l'invité de Nicolas Demorand, Jean-Louis Borloo.

18h50
Illustration pour la chronique "Le monde de..."
Le monde de
Le monde...
Exporter
Les invités
L'équipe