L'autre côté du miroir de la finance

Les banques, la finance, sont souvent considérées comme deux gros mots.

La bourse en folie
La bourse en folie ©

Depuis la crise financière déclenchée entre 2007 et 2008, les banques sont au coeur des débats, des polémiques, et la finance semble régner sur le monde comme un tyran fou.

Ces derniers jours, la presse nous parle des banques comme des acteurs impitoyables prêtes à tout pour... enfin...contre la Grèce. Des chiffres infinis se succèdent les uns derrière les autres, plongeant l'Europe dans un film noir, proche de la science fiction. Alors que la Grèce n'a plus un sous pour payer ses salariés, elle doit tout de même rembourser, avant le 30 Juin, 1.6 milliard d'euros au FMI, et, avant le 20 juin, 3.5 milliards à la Banque Centre Européenne. La finance : un sombre sujet ? Inabordable ? Les banques, ennemis du bien ?

Christophe Nijdam est un ancien treader. Il a travaillé dix ans pour des banques françaises aux Etats-Unis, pour décider, en 2008, de virer de bord.

Il dit avoir été choqué par les discours servi en boucle dans les médias sur le secteur bancaire. Fin connaisseur du milieu, réaliste, mais surtout passionné, il décide de s'engager. S'engager en apportant un autre discours. Il devient ainsi analyste financier, à Science po notamment.

Symbole du dernier rapport annuel de Finance Watch
Symbole du dernier rapport annuel de Finance Watch © Finance Watch
Capitaliste pourtant assumé, il reconnait que le secteur financier est aujourd'hui proche de la folie, et veut défendre une finance plus humaine, équilibrée. Il s'engage dans une guerre contre les lobby et devient secrétaire financier d'une ONG début Janvier 2015 : [Finance Watch](http://www.finance-watch.org/fr). Le symbole du dernier rapport de cette ONG ? Une balance, qui porte d'une part le lourd monde de la finance, et de l'autre, la société civile. ### Le premier discours de campagne d'Hilary Clinton, au micro de Frédéric Carbonne Samedi 13 Juin, Hilary Clinton s'est livrée à cet exercice tant attendu qu'est le premier discours de campagne. Et celui çi était placé sous le sceau du symbole ! Tenu sur l'étroite île de Roosevelt Island, à l'est de Manhattan, Hilary Clinton s'est ainsi placé sous le saint-patron de Franklin Delano Roosevelt, président des Etats-Unis entre 1932 et 1944 : le seul à avoir été réelu quatre fois. La candidate était toute de bleu vêtue, la couleur de son parti donc (le Parti Démocrate), et elle s'est inscrite particulièrement à gauche, en défendant "un retour à la prospérité pour tous", en opposant ce "tous" aux grands patrons et grandes entreprises. **Frédéric Carbonne** , en direct de Washington ### La chronique web d'Hélène Chevallier, de retour d'une implant party Retour sur une étrange soirée organisée par la [Gaité Lyrique](http://gaite-lyrique.net/), samedi soir dernier, où des gens ce sont donc fait implanter des puces NFC sous la peau.
Emoji
Emoji © Flikr
Hélène Chevallier posera aussi la question de nouveaux types de codes bancaires... en émoji. Et terminera sur le plus grand salon du jeu vidéo du monde : l['E3](http://www.e3expo.com/takeover) à Los Angeles. Au menu : Batailles et réalité augmentée. ## Les liens [Finance Watch](http://www.finance-watch.org/fr) [Un nouveau type de code bancaire](http://www.bbc.com/news/technology-33063344)
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.