Ce soir on parle de l’extrême droite en Europe à l’occasion d’un meeting à Milan samedi ; On ira en République centrafricaine où la violence est toujours là malgré l’accord de paix de février ; Et en Corée du Sud, où l’on apprend aux jeunes à ne pas avoir peur du mariage

Elections européennes : les extrêmes droites unies dans la diversité ?

En cette dernière ligne droite avant les élections européennes, va se tenir samedi, à Milan, un meeting des extrêmes droites. L'invitation vient de la Ligue de Matteo Salvini, qui sera là bien sûr, avec Marine Le Pen, avec l'AFD Allemande, avec le Vox espagnol, avec les Finlandais et les Danois, et peut-être même Victor Orban. En tout cas, c'est une auberge espagnole, pour reprendre une formule volée dans la presse cette semaine.

Avec Anaïs Voy-Gillis, doctorante à l’Institut français de géopolitique et cofondatrice de l'Observatoire Européen des Extrêmes.

Sous les radars… Amélie Perrier nous emmène ce soir

En Afghanistan, avec une ancienne journaliste assassinée

En Chine, où le patron d’Ali Baba donne de curieux conseils à ses employés

En Corée du Sud, avec des cours de « genre et culture » à l’université qui se termine avec des rendez-vous entre élèves

L’escale reportage nous emmène ce soir en République centrafricaine

La République centrafricaine est engluée dans un conflit depuis 2013. Un accord de paix a été signé le 6 février dernier, et les violences ont visiblement diminué depuis, mais n’ont pas cessé pour autant. Les blessures restent grandes ouvertes : Médecins sans frontières (MSF) a récemment publié un rapport pour dénoncer les attaques répétées et ciblées des groupes armés contre les populations civiles des mois qui ont précédé la signature de l’accord. Bambari, Ippy, Alindao, Batangafo… Des attaques qui ont causé la mort de dizaines de personnes, et déplacées des milliers d’autres. Plus que cela, Médecin sans frontière dénonce l’incapacité de la mission des Nations unies sur place, la Minusca, à protéger les civils. Dans ce rapport, l’organisation s’attarde plus particulièrement sur le cas de la dernière attaque menée à Batangafo le 31 octobre 2018, plus de 10 000 personnes avait trouvé refuge dans l’hôpital de la ville géré par MSF.

Un reportage de Charlotte Cosset

Programmation musicale

Cat Power – You get

The Doors – Love me two times

Les invités
  • Anaïs Voy-GillisDoctorante à l’Institut français de géopolitique et cofondatrice de l'Observatoire Européen des Extrêmes
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.