Ce soir direction L'Aquarius avec le président de SOS Méditerranée Francis Vallat et sa quête d'un nouveau pavillon pour le bateau humanitaire. Le reportage nous emmène au Brésil dans cet entre-deux tours d'élections qui déchaîne les passions et même les haines...

L'Aquarius, sous les couleurs de SOS Méditerranée et de Médecins sans frontières, sillonne la Grande Bleue au secours des migrants naufragés.
L'Aquarius, sous les couleurs de SOS Méditerranée et de Médecins sans frontières, sillonne la Grande Bleue au secours des migrants naufragés. © Radio France / Mathilde Dehimi

SOS méditerranée : la quête de l'Aquarius

Ce soir avec un homme qu'on voit assez peu, mais qui dirige une organisation devenue symbole de la fracture Européenne au sujet des migrants, le président de SOS Méditerranée Francis Vallat. Voilà un homme très exposé, mais qui se fait plutôt discret... Son nom n'est pas forcément le plus familier, mais son bateau, OUI. Enfin, Son bateau, celui dont il a la charge l'Aquarius. Toujours à Marseillais...   

Sous les radars ... Amélie Perrier   

  • Le Programme Alimentaire Mondiale en a fait de la soupe son mètre-étalon. En cette Journée Mondiale de l'Alimentation, il publie une étude intitulée "La Note Salée", qui démontre que la nourriture s'avère de plus en plus chère dans les pays en crise ou en guerre. Le PAM détermine un prix pour un repas de 600 kcal, cuisiné à la maison -une soupe ou un ragoût, et son rapport avec un revenu moyen par habitant standardisé partout dans le monde.... 
  • Direction la Birmanie : Et si Facebook était aussi responsable du massacre de cette minorité musulmane  persécutée par l'armée contrainte de fuir au Bangladesh voisin par centaines de milliers... Une enquête du New-York Times, publiée hier, révèle comment des pages Facebook liées à des sujets "beautés" ou "People"  étaient également liées aux militaires birmans qui s'en sont servis comme propagande contre les Rohingyas. 
  • Direction l'Australie où l'extrême-droite met en difficulté le gouvernement. La chef du parti One Nation, la Sénatrice Pauline Hanson a tenté de faire passer une motion pour lutter contre ce qu'elle appelle un racisme anti-blanc. "It's OK to be WHITE" en Version Originale... "c'est OK d'être Blanc"... 

Le reportage nous emmène au Brésil avec Anne Vigna 

Dans un Brésil entre-deux tours particulièrement violent. Le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro est arrivé en tête du 1er tour des présidentielles et depuis, quelque chose de terrible s'est débloqué dans ce pays. On agresse, on invective,  les électeurs de gauche, les féministes, les homos...  Deux morts et plus de 50 agressions violentes, de la part des partisans de Jair Bolsonaro. Une violence qui a commencé sur la toile, avec une volée de fake news. Des fake news ce qui ne sont pas sans rappeler les pratiques de Steve Bannon, gourou de Donald Trump, qui lui-même n’est pas étranger à cette campagne. 

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.