Vers un pouvoir absolu pour le président turc, Recep Tayip Erdogan, qui a remporté d'une courte tête, ce dimanche soir, la bataille du référendum constitutionnel.

Célébration parmis les supporters du président turc Tayyip Erdogan, le 16 avril 2017 : le référendum a validé une nouvelle constitution élargissant ses pouvoirs.
Célébration parmis les supporters du président turc Tayyip Erdogan, le 16 avril 2017 : le référendum a validé une nouvelle constitution élargissant ses pouvoirs. © Reuters / HUSEYIN ALDEMIR

Les Turcs étaient appelés à se prononcer hier par référendum sur une modification de la constitution du pays dont le but est de transformer ce régime parlementaire en régime présidentiel. Le oui l’a emporté de peu, 51.4%, en dépit d’une campagne marquée par la tension, les manipulations, et que le Conseil de l’Europe estime, aujourd’hui, contraire aux normes d’une élection démocratique.

Décryptage avec nos invités :

  • Dorothée Schmid, Chercheur, Responsable du programme Turquie contemporaine et Moyen-Orient de l'Ifri.
  • Olivier Bertrand - Journaliste au journal Les Jours, spécialiste de la Turquie.
  • Selçuk Demir - Avocat turc proche du gouvernement AKP.

Reportage à Istanbul de Claude Guibal

Réactions en Allemagne avec Cyril Sauvageot

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.