Réélu pour un deuxième mandat, le Premier ministre britannique, David Cameron , a fait de la renégociation de la place du Royaume-Uni dans l'Union européenne une priorité, et a formulé quatre exigences : la gouvernance économique , la compétitivité , la souveraineté et la question de l'immigration .

LeBrexit est donc au coeur de toutes les discussions, avant le sommet européen prévu les 18 et 19 février à Bruxelles . David Cameron négocie unaccord pour éviter que le Royaume-Uni ne décide de sortir de l'Union européenne à l'issue du référendum qui pourrait avoir lieu en juin . Pour cela, il doit arriver à un accord avec les autres dirigeants européenns afin de satisfaire les Britanniques de plus en plus eurosceptiques . Ces réticences ne sont pas nouvelles : le Royaume-Uni, entré dans l'Union européenne en 1973, ne fait partie de la zone euro et refuse d'approfondir l'intégration des 28 au nom de leur souveraineté. Aujourd'hui, ils s'opposent principalement à l'ouverture, jugée excessive, aux travailleurs étrangers qui viendraient profiter uniquement des prestations sociales britanniques . D'où le projet de priver les citoyens européens d'allocations sociales pendant leurs quatre premières années de séjour au Royaume-Uni afin de mieux maîtriser les flux de migrants et réfugiés.

Ils dénoncent également le coût excessif de l'Europe pour leur pays . Pourtant, le Royaume-Uni ne se place qu'en quatrième position, derrière l'Allemagne, la France et l'Italie, des pays qui contribuent le plus au budget de l'Union européenne.

Ces négociations, tenues très secrètes, commencent à agacer de nombreux élus européens qui redoutent que l'Union européenne ne se laisse "berner" par les demandes des Britanniques.

A quoi va aboutir le sommet européen ? L'Union européenne va-t-elle céder aux demandes de David Cameron et des Britanniques ?

Pour en parler, les invités de Nicolas Demorand sont Sylvie Goulard , députée européenne du groupe Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe, et Jonathan Fenby , journaliste et essayiste britannique.

Avec un reportage de Franck Mathevon sur les eurosceptiques britanniques, en direct de Londres.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.